Accueil >  Enseignement supérieur >  Formations et diplômes >  Licence professionnelle

Licence professionnelle

etudiants-assis-exterieur-campus.jpg© Andres Rodriguez/Fotolia

La licence professionnelle est un diplôme national de niveau bac + 3 (niveau 6 du répertoire national des certifications professionnelles - RNCP) qui confère à son titulaire le grade de licence. Mis en place en partenariat avec les entreprises et les branches professionnelles, ce diplôme est conçu pour permettre l'insertion professionnelle..

Article - Publication : 29.01.2020

Depuis sa réforme en 2019 (voir arrêté du 6 décembre 2019 dans l'encadré à droite de cette page), la licence professionnelle est accessible après le baccalauréat. Elle prend le nom d'usage de « bachelor universitaire de technologie » lorsqu'elle est préparée en 180 E.C.T.S. par un institut universitaire de technologie (I.U.T.).

Licence professionnelle

La licence professionnelle est un diplôme national de niveau bac + 3 (niveau 6 du RNCP), sanctionnant un niveau correspondant à 180 ETCS, délivré par une université et conférant le grade de licence. L'obtention du diplôme donne lieu à la délivrance conjointe d'un supplément au diplôme qui décrit les compétences associées à la licence professionnelle obtenue.

Accessible auparavant après un bac+2, elle est désormais à durée variable et peut permettre l'acquisition de 60, 120 ou 180 E.C.T.S. en 1, 2 ou 3 ans. Les étudiants pourront ainsi adapter plus facilement leur parcours en cours de cursus et rejoindre une formation plus professionnalisante à tout moment du premier cycle. Elle s'adressera directement aux bacheliers et permettra de dynamiser l'alternance sur l'ensemble du premier cycle de l'enseignement supérieur.

Une formation qualifiante pour l'emploi

La licence professionnelle est conçue dans un objectif d’insertion professionnelle directe. Elle répond aux engagements européens qui prévoient un cursus licence adapté aux exigences du marché du travail en Europe ainsi qu'à la demande de nouvelles qualifications, entre le niveau technicien supérieur et le niveau ingénieur-cadre supérieur.

Elle permet aux étudiants qui le souhaitent d'acquérir une qualification professionnelle répondant à des besoins et à des métiers clairement identifiés.

Les 173 mentions de licence professionnelle couvrent une large palette de métiers dans tous les secteurs professionnels : le domaine de la production agricole ou industrielle et le secteur tertiaire avec notamment le commerce, le transport, les services marchands et les services aux personnes et aux collectivités.

L'accueil de publics diversifiés

Les parcours de formation conduisant à la licence professionnelle sont conçus pour accueillir des publics divers à l'entrée et en cours de cursus, selon qu'elle est organisée en 60, 120 ou 180 E.C.T.S.. A l'entrée en formation, les universités favorisent l'accueil et l'accompagnement de publics divers, notamment des bacheliers technologiques. En cours de cursus, les universités prévoient les dispositifs pédagogiques, les passerelles et les enseignements d'adaptation nécessaires à l'accueil d'étudiants en réorientation, d'étudiants engagés en licence ou d'étudiants titulaires d'un BTS, BTSA ou d'un diplôme de niveau 5 enregistré au RNCP (bac + 2).

La licence professionnelle peut également être obtenue, totalement ou partiellement, via les dispositifs classiques de validation d'études ou d'expériences professionnelles (VES, VAE, VAP).

- voir articles R 613-32, R613-33, R613-34, R 613-35, R 613-36 et R 613-37 du code de l'éducation].

- voir également "Formation continue et F.T.L.V."

Une pédagogie adaptée aux exigences d'une formation professionnelle

Les parcours conduisant à la licence professionnelle intègrent enseignements théoriques, enseignements pratiques, mises en situation professionnelle, apprentissage de méthodes et d'outils, périodes de formation en milieu professionnel, notamment stages et projets tutorés individuels ou collectifs.
 
La pédagogie fait une large place à l'initiative de l'étudiant et à son travail personnel, pour mettre en œuvre les connaissances et les compétences acquises. Stage et projet tutoré représentent au moins un tiers des crédits européens du parcours de licence professionnelle et donnent lieu à l'élaboration d'un mémoire et à une soutenance orale.
Une partie des enseignements est dispensée par des professionnels qui participent à la formation.

Bachelor universitaire de technologie (B.U.T.)

Une licence professionnelle à coloration technologique (qui prend le nom d'usage de « bachelor universitaire de technologie ») pourra être délivrée à l'issue d'un parcours construit en 180 ECTS au sein des IUT. Ces parcours seront proposés aux étudiants à partir de la rentrée universitaire 2021.

Les parcours de B.U.T. accueilleront 50% de bacheliers technologiques (appréciés sur l'ensemble des spécialités portées par l'I.U.T.). Des programmes nationaux par spécialité définiront le B.U.T. avec une part d'adaptation locale laissée aux I.U.T. pour 1/3 de la formation. Des passerelles seront mises en place avec les différents parcours de formation (licence professionnelle, licence générale mais également B.T.S. et les autres formations de l'établissement). Par ailleurs, le diplôme universitaire de technologie (D.U.T.) est maintenu comme diplôme intermédiaire du B.U.T..

En cohérence avec ses objectifs d'accueil, d'encadrement, de réussite et d'insertion professionnelle, le BUT comprend une part importante d'activités dirigées dédiées aux mises en situation professionnelle et au travail en mode projet. Cette part correspond à un total de 600 heures de projets tutorés et de 22 à 26 semaines de stages et s'ajoutent aux activités encadrées (enseignements en présentiel ou organisés selon des modalités équivalentes).

 

Publication : 29.01.2020
Retour haut de page