Accueil >  Ressources humaines >  Concours, emploi et carrières  >  Ingénieurs et personnels techniques de recherche et de formation I.T.R.F. >  Concours et recrutements des Ingénieurs et personnels Techniques de Recherche et de Formation >  Les concours et autres recrutements I.T.R.F.

Les concours et autres recrutements I.T.R.F.

Les concours I.T.R.F. externes et internes de catégorie A

Les candidats trouveront dans cette page : les conditions générales d'accès aux concours I.T.R.F. externes et internes de catégorie A, la liste des diplômes permettant de s'inscrire aux concours externes, l’ancienneté de service requise  permettant de s'inscrire aux concours internes de catégorie A et diverses informations concernant la carrière des techniciens de recherche et de formation.

 

Article - 1ère publication : 15.03.2017 - Mise à jour : 30.07.2020

 En raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19 :

- À la session 2020, les candidats doivent remplir les conditions générales prévues pour l'accès au corps auxquels ils postulent au plus tard à la date d'établissement de la liste principale d'admission.

Modalités d’organisation des concours I.T.R.F. de catégorie A

Les concours de recherche et de formation de catégorie A comportent :

  • Une phase d'admissibilité nationale ;
  • Une phase d'admission locale.

Un jury différent est nommé pour chacune des deux phases :

  • Le jury d'admissibilité établit au niveau national la liste des candidats admissibles.
  • Le jury d'admission établit au niveau de chaque établissement dans lequel au moins un poste est offert la liste des candidats admis. Il y a donc une liste d'admission par établissement d'affectation.

Lors de leur inscription, les candidats doivent choisir, parmi les établissements dans lesquels au moins un poste est offert, celui (ou ceux) pour lequel (ou lesquels) ils souhaitent être affectés en cas de réussite au concours.

Ils ont le droit de s'inscrire auprès de plusieurs établissements.

S'ils sont déclarés admissibles par le jury national d'admissibilité, ils seront convoqués par chacun des établissements auprès desquels ils se sont inscrits afin de subir l'épreuve d'admission.

S'ils sont lauréats à un ou plusieurs concours de catégorie A (sur liste principale et/ou sur liste complémentaire), ils devront classer le(s) poste(s) offert(s) à ce(s) concours par ordre de préférence, sur Internet aux dates communiquées en temps utile par le centre organisateur.

La saisie des vœux sur Internet est impérative pour pouvoir être affecté.

L'administration les affectera en fonction des voeux qu'ils ont indiqués et de leur rang de classement obtenu à chacun des concours concernés.

Le candidat qui refuse l'affectation qui lui est proposée, perd le bénéfice du concours auquel il s'est présenté.

Concours I.T.R.F. externes

Conditions d'admission à concourir

Conditions générales d'accès aux concours I.T.R.F. de catégorie A : voir les conditions générales d'accès à la fonction publique le site service-public.fr

Conditions de diplôme : Quel diplôme pour passer les concours I.T.R.F. ?

En raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19 :

- À la session 2020, les candidats doivent remplir les conditions générales prévues pour l'accès au corps auxquels ils postulent au plus tard à la date d'établissement de la liste principale d'admission.

Les candidats non titulaires d'un des titres ou diplômes requis peuvent demander une équivalence au titre de leur expérience professionnelle. La demande d'équivalence à remplir est fournie avec le dossier de candidature.

Sont exemptés de la condition de diplôme :

  • Les pères et mères ayant effectivement élevé ou élevant au moins trois enfants. Ils doivent joindre à leur dossier d'inscription une photocopie du livret de famille de l’ensemble des pages concernant les parents et les enfants. Dans le cas des familles recomposées, toutes les pièces permettant d’apprécier la situation doivent être fournies (jugement confiant la garde d’enfants, justificatifs d’octroi de prestations familiales, avis d’imposition...). Il n’est pas nécessaire qu’il y ait un lien de filiation entre le candidat et les 3 enfants.

  •  Les sportifs de haut niveau. Ils doivent joindre une attestation délivrée par le ministre des sports spécifiant leur inscription sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau en cours de validité à la date de la première épreuve du concours.

Épreuves des concours I.T.R.F. externes de catégorie A

Ingénieur de recherche 

Épreuve d'admissibilité

Voir l'article 10 de l'arrêté du 28 décembre 2011

Épreuve d'admission

Voir l'article 11 de l'arrêté du 28 décembre 2011

Ingénieur d'études 

Épreuve d'admissibilité

Voir l'article 12 de l'arrêté du 28 décembre 2011

Épreuve d'admission

Voir l'article 13 de l'arrêté du 28 décembre 2011

Assistant ingénieur

Épreuve d'admissibilité

Voir l'article 14 de l'arrêté du 28 décembre 2011

Épreuve d'admission

Voir l'article 15 de l'arrêté du 28 décembre 2011

Concours I.T.R.F. internes

Conditions d'admission à concourir

Conditions générales d'accès aux concours I.T.R.F. de catégorie A : voir les conditions générales d'accès à la fonction publique le site service-public.fr


Conditions d'ancienneté


En raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19 :

- À la session 2020, les candidats doivent remplir les conditions générales prévues pour l'accès au corps auxquels ils postulent au plus tard à la date d'établissement de la liste principale d'admission.

Ingénieur de recherche

  • Appartenir à un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie A ou de niveau équivalent.
  • Justifier au plus tard à la date d'établissement de la liste principale d'admission (mesure exceptionnelle liée au contexte de la session 2020). de sept années au moins de services publics dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie A ou de niveau équivalent.

ou

  • Justifier de sept ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen autres que la France, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l’un de ces Etats une formation équivalente à celle requise pour l’accès au corps d’ingénieur de recherche.

 

Ingénieur d’études

  • Justifier au plus tard à la date d'établissement de la liste principale d'admission (mesure exceptionnelle liée au contexte de la session 2020) de cinq années au moins de services publics.

ou

  • Justifier de cinq ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen autres que la France, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l’un de ces Etats une formation équivalente à celle requise pour l’accès au corps d’ingénieur d’étude.

 

Assistant ingénieur

  •  Justifier au plus tard à la date d'établissement de la liste principale d'admission (mesure exceptionnelle liée au contexte de la session 2020) de quatre années au moins de services publics.

ou

  •  Justifier de quatre ans de services auprès d’une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen autres que la France, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l’un de ces Etats une formation équivalente à celle requise pour l’accès au corps d’assistant ingénieur.


Calcul de la durée des services publics

Les services à temps partiel des fonctionnaires titulaires sont pris en compte comme des périodes effectuées à temps plein.

Les services à temps partiel ou à temps incomplet des agents non-titulaires (fonctionnaires stagiaires ou contractuels) sont pris en compte de la manière suivante :

  •  Les quotités de service égales et supérieures à 50% sont assimilées à des services à temps plein.
  •  Les quotités de service inférieures à 50% sont comptabilisées proportionnellement au temps de travail effectivement accompli.

Épreuves des concours I.T.R.F. internes de catégorie A

Ingénieur de recherche / ingénieur d'études/ Assistant ingénieur

Épreuve d'admissibilité

Voir les article 22 et article 23 de l'arrêté du 28 décembre 2011 relatif aux modalités d'organisation et aux règles de désignation des jurys de concours et d'examens professionnels de recrutement et d'avancement dans les corps d'ingénieurs et de personnels techniques de recherche et de formation du ministère chargé de l'enseignement supérieur

 

Épreuve d'admission

Voir l'article 26 de l'arrêté du 28 décembre 2011 relatif aux modalités d'organisation et aux règles de désignation des jurys de concours et d'examens professionnels de recrutement et d'avancement dans les corps d'ingénieurs et de personnels techniques de recherche et de formation du ministère chargé de l'enseignement supérieur

Troisième concours I.T.R.F.

Épreuves du troisième concours d'Ingénieur d’études (IGE)

La phase d'admissibilité consiste en l'étude par le jury d'admissibilité d'un dossier comportant, pour chaque candidat, ses titres et diplômes et lorsqu’il y a lieu un exposé de ses travaux, un état de ses services privés et publics ainsi qu’un descriptif des formations suivies.

En outre, un rapport d’activité établi par le candidat doit figurer dans le dossier accompagné, le cas échéant, d’un organigramme structurel et d’un organigramme fonctionnel de la structure qui l’emploie ou qui l’a employé.

Cette étude de dossier doit notamment permettre d'évaluer le niveau des connaissances et des compétences requises pour remplir les fonctions d'ingénieur d'études.

Elle est affectée du coefficient 4.

La phase d'admission consiste en un entretien avec le jury d'admission ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle et portant ensuite sur ses connaissances techniques et ses connaissances d’ordre plus général.

Pour conduire cet entretien, le jury dispose d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation établis par le candidat conformément au modèle disponible sur le site internet du ministère de l’enseignement supérieur dédié aux inscriptions.

Cet entretien vise à apprécier la personnalité et les aptitudes du candidat ainsi que ses motivations professionnelles.

Sa durée est fixée à trente minutes, dont cinq minutes au maximum d’exposé.

L'épreuve est affectée du coefficient 5.

Épreuves du troisième concours d'Assistant Ingénieur (ASI)

La phase d'admissibilité consiste en la rédaction, à partir d'un dossier technique constitué par le jury d'admissibilité sur un sujet relevant de l'emploi type correspondant à l'emploi à pourvoir, d’une note comportant l'analyse du problème posé et la présentation argumentée des propositions formulées en réponse à celui-ci.

Cette épreuve doit notamment permettre d'évaluer les aptitudes professionnelles des candidats, leurs capacités d'analyse et de synthèse, leurs qualités d'expression écrite ainsi que leur capacité à remplir les fonctions d'assistant ingénieur.

Sa durée est fixée à trois heures.

Elle est affectée du coefficient 4.

Le programme de cette épreuve est celui prévu à l'article 9 de l'arrêté pour l'épreuve d'admissibilité des concours externes d'accès au corps des assistants ingénieurs.

La phase d'admission consiste en un entretien avec le jury d'admission ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle et portant ensuite sur ses connaissances techniques et ses connaissances d’ordre plus général.

Pour conduire cet entretien, le jury dispose d’un curriculum vitae et d’une lettre de motivation établis par le candidat conformément au modèle disponible sur le site internet du ministère de l’enseignement supérieur dédié aux inscriptions.

Cet entretien vise à apprécier la personnalité et les aptitudes du candidat ainsi que ses motivations professionnelles.

Sa durée est fixée à trente minutes, dont cinq minutes au maximum d’exposé.

L'épreuve est affectée du coefficient 5.

Avancement de carrière des personnels I.T.R.F. de catégorie A

Les lauréats des concours externes sont nommés en qualité de stagiaire. La période de stage est d'une durée d'un an à l'issue de laquelle, au vu d'un rapport hiérarchique, l'agent est, soit titularisé, soit autorisé à effectuer un nouveau stage d'un an, soit licencié.

Au moment de la titularisation, il est tenu compte pour la détermination du traitement, de l'ancienneté acquise dans le corps précédent (pour les fonctionnaires) ou d'une fraction de l'ancienneté de service (pour les non-fonctionnaires), selon les dispositions prévues par le statut particulier de ces corps.

Les fonctionnaires de recherche et de formation sont régis par les règles du statut général de la fonction publique de l'État, sous réserve des dispositions spécifiques prévues par leur statut particulier.


Ingénieurs de recherche

Les ingénieurs de recherche participent à la mise en œuvre des activités de recherche, de formation, de gestion, de diffusion des connaissances et de valorisation de l'information scientifique et technique incombant aux établissements où ils exercent.
Ils sont chargés de fonctions d'orientation, d'animation et de coordination dans des domaines techniques ou, le cas échéant, administratifs, et ils concourent à l'accomplissement des missions d'enseignement.

À ce titre, ils peuvent être chargés de toute étude ou mission spéciale ou générale. Ils peuvent assumer des responsabilités d'encadrement, principalement à l'égard de personnels techniques.

Progression de carrière et rémunération brute mensuelle des ingénieurs de recherche

Chaque fonctionnaire passe un temps minimal dans un échelon avant d'accéder au suivant. La progression d'échelon à échelon se fait par ancienneté.

Le corps des ingénieurs de recherche comporte trois grades :

Les informations concernant la rémunération sont présentées à titre indicatif et de tiennent pas compte d'éventuelles primes ou indemnités.

  • Ingénieur de recherche hors classe (grade le plus élevé)
Rémunération brute mensuelle des ingénieurs de recherche hors classe
Grades et échelon
Durée d'échelon
Indice brut
Indice majoré
HE B
B3
1067
HE B
1 an
B2
1013
HE B
1 an
B1
972
HE A
A3
972
HE A
1 an
A2
925
HE A
1 an
A1
890
3e
3 ans
1027
830
2e
3 ans
930
756
1er
2 ans
830
680

Informations relatives au point d'indice

  • Ingénieur de recherche de 1ère classe
Rémunération brute mensuelle des ingénieurs de recherche de 1ère classe
Grades et échelon
Durée d'échelon
Indice brut
Indice majoré
5e
Terminal
1027
830
4e
3 ans
995
806
3e
3 ans
930
756
2e
3 ans
830
680
1er
3 ans
736
608

Informations relatives au point d'indice

  • Ingénieur de recherche de 2ème classe
Rémunération brute mensuelle des ingénieurs de recherche de 2ème classe (IGR 2ème classe)
Grades et échelon
Durée d'échelon
Indice brut
Indice majoré
11e
Terminal
903
735
10e
3 ans
869
710
9e
3 ans
830
680
8e
2 ans
780
642
7e
2 ans
736
608
6e
2 ans
689
572
5e
2 ans
646
540
4e
2 ans
611
513
3e
1 an 6 m
576
486
2e
1 an 6 m
541
460
1er
1 an
505
435

Informations relatives au point d'indice

Ingénieurs d'études

Les ingénieurs d'études contribuent à l'élaboration, à la mise au point et au développement des techniques et des méthodes mises en oeuvre dans les établissements où ils exercent, ainsi qu'à l'organisation de leur application et à l'amélioration de leurs résultats.

Ils concourent à l'accomplissement des missions d'enseignement.

Ils peuvent exercer des fonctions d'administration et assumer des responsabilités d'encadrement, principalement à l'égard de personnels techniques.

Le corps des ingénieurs d'études comporte trois grades :

Les informations concernant la rémunération sont présentées à titre indicatif et de tiennent pas compte d'éventuelles primes ou indemnités.

  • Ingénieur d'études hors classe
Rémunération brute mensuelle des ingénieurs d'études hors classe (IGE HC)
Grades et échelon
Durée d'échelon
Indice brut
Indice majoré
9e
Terminal
995
806
8e
3 ans
964
781
7e
2 ans 6 m
922
750
6e
2 ans 6 m
880
718
5e
2 ans 6 m
849
694
4e
2 ans 6 m
807
662
3e
2 ans 6 m
767
632
2e
2 ans
732
605
1er
2 ans
693
575

Informations relatives au point d'indice

  • Ingénieur d’études classe normale
Rémunération brute mensuelle des ingénieurs d'études classe normale (IGE CN)
Grades et échelon
Durée d'échelon
Indice brut
Indice majoré
14e
Terminal
821
673
13e
3 ans
774
637
12e
2 ans
751
620
11e
2 ans
724
599
10e
2 ans
695
577
9e
2 ans
665
555
8e
2 ans
637
533
7e
1 an 6 m
607
510
6e
1 an 6 m
574
485
5e
1 an 6 m
546
464
4e
1 an 6 m
514
442
3e
1 an 6 m
490
423
2e
1 an 6 m
471
411
1er
1 an
444
390

Assistants ingénieurs

Les assistants ingénieurs sont chargés de veiller à la préparation et au contrôle de l'exécution des opérations techniques ou spécialisées, réalisées dans les établissements où ils exercent. Ils peuvent être chargés d'études spécifiques de mise au point ou d'adaptation de techniques ou méthodes nouvelles.

Ils concourent à l'accomplissement des missions d'enseignement. Ils peuvent se voir confier des missions d'administration.

Ils peuvent participer à l'encadrement de personnels techniques ou administratifs des établissements où ils exercent.

Les informations concernant la rémunération sont présentées à titre indicatif et ne tiennent pas compte d'éventuelles primes ou indemnités.

 

Rémunération brute mensuelle des assistants ingénieurs
Grades et échelon
Durée d'échelon
Brut
Majoré
16
Échelon terminal
761
627
15
3 ans
747
617
14
3 ans
716
593
13
3 ans
695
577
12
2 ans
672
560
11
2 ans
650
543
10
2 ans
627
526
9
2 ans
606
509
8
2 ans
582
492
7
2 ans
561
475
6
2 ans
539
458
5
2 ans
513
441
4
2 ans
491
424
3
2 ans
465
407
2
1 an 6 mois
444
390
1
1 an 6 mois
412
368

Informations relatives au point d'indice

 

1ère publication : 15.03.2017 - Mise à jour : 30.07.2020
Retour haut de page