Accueil >  [ARCHIVES des communiqués et des discours, avant mai 2017 >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Lancement de l'appel à projets "Sociétés d'Accélération du Transfert de Technologies" (S.A.T.T.)

[archive]
Investissements d'avenir

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé le lancement de l’appel à projets «Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT)» dans le cadre du programme «Investissements d’avenir» qui consacre 21,9 Mds € à l'enseignement supérieur et la recherche. Elle a rappelé à cette occasion que le développement de notre potentiel d’innovation, et l’augmentation du dépôt de brevets, sont l’un des principaux objectifs des investissements d’avenir.

Communiqué - 1ère publication : 30.07.2010 - Mise à jour : 4.08.0011
Valérie Pécresse

Dotée d’un milliard d’euros, l’action «Fonds national de valorisation» a pour objectif d’accroître l’efficacité du dispositif français de valorisation de la recherche publique et d’améliorer significativement ses résultats, que ce soit sous forme de licences, de partenariats industriels, de création d’entreprises ou en facilitant la mobilité des chercheurs. Le fonds financera les actions de valorisation de la recherche publique et en particulier la maturation.

Une part majoritaire de cette action, à hauteur de 900 M€, sera consacrée à la création d’une dizaine de « sociétés d’accélération du transfert de technologies » (SATT). Elles ont notamment pour objectif d’accélérer le transfert technologique vers les entreprises afin de renforcer le potentiel d’innovation et la compétitivité de notre industrie et favoriser la création d’entreprises innovantes et d’emplois hautement qualifiés.

  • Détenues majoritairement par des groupements d’établissements et d’organismes de recherche, les SATT devront conduire à une plus forte professionnalisation de la valorisation de la recherche et à un renforcement des compétences, notamment des sites universitaires, en gérant les activités de valorisation au plus près des laboratoires et de l’écosystème d’entreprises, en lien avec les pôles de compétitivité.
  • Structures à vocation locales, elles devront se substituer aux multiples dispositifs coexistant sur un même site pour constituer de véritables guichets uniques de proximité pour améliorer le service rendu aux chercheurs et aux entreprises.
  • Le soutien de l’Etat sera essentiellement consacré au financement de la maturation et des preuves de concept, étape essentielle afin de démontrer l’intérêt technologique et commercial d’une invention issue de la recherche publique avant son transfert vers le monde économique.


Pour cette première vague d’appel à projets portant sur la création des «sociétés d’accélération du transfert de technologies», les dossiers devront être soumis au plus tard le 29 novembre 2010 à 13h00. Un jury international sélectionnera les meilleurs d'entre eux  puis  les décisions d'attribution par l'Etat interviendront début 2011.

Consulter la publication de l'appel à projets sur le site de l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.)

1ère publication : 30.07.2010 - Mise à jour : 4.08.0011
Retour haut de page