Accueil

Création des ESPE : réunion d'étape des ministres avec les chefs de projets

[archive]
Geneviève Fioraso au séminaire des ESPE à la Sorbonne© M.E.S.R./XR Pictures

Lors du séminaire réunissant les recteurs et les chefs de projet des futurs écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) le 29 avril à la Sorbonne, Geneviève Fioraso et Vincent Peillon ont rappelé les enjeux et salué les avancées dans les académies.

Communiqué - 1ère publication : 29.04.2013 - Mise à jour : 8.07.2013
Geneviève Fioraso - Vincent Peillon

Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, ont réuni, ce lundi 29 avril, les recteurs et les chefs de projet des futures écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), qui formeront, dès la rentrée universitaire 2013, les professeurs et les personnels d'éducation.

Ce séminaire interministériel a permis de souligner la dynamique positive qui anime la mise en œuvre de cette réforme au cœur de la refondation de l'école. Elle est en discussion au Parlement où, après avoir été adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale, elle sera discutée fin mai au Sénat. Parallèlement chaque académie a la charge de développer un projet ambitieux d' ESPE et de mettre en place un master des métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF).

Les ministres ont salué les avancées réalisées dans chacune des académies avec les équipes universitaires pour construire les MEEF. Ils ont rappelé l'importance que représente la professionnalisation de la formation initiale des futurs enseignants.

Les ministres ont également rappelé les priorités de cette réforme :

  • assurer une formation commune à tous les enseignants au sein des universités ;
  • constituer pour chacun des masters des équipes plurielles rassemblant des universitaires, des spécialistes de la didactique et des professionnels de terrain ;
  • développer la recherche et les innovations pédagogiques ;
  • dépasser le modèle des anciens I.U.F.M. en s'assurant du caractère professionnalisant de ces formations.

Les projets d'accréditation des ESPE devront être déposés fin mai, pour une accréditation au cours de l'été après avis du CNESER. Les équipes des deux ministères et des universités sont donc mobilisées pour accompagner la mise en place progressive des ESPE et assurer une ouverture des écoles en septembre 2013.

 

 

1ère publication : 29.04.2013 - Mise à jour : 8.07.2013
Retour haut de page