Publié le

14.10.2019

Sommaire

Valoriser les équipes de recherche françaises pour leur engagement européen

6e édition des Étoiles de l'Europe

Lauréats - Etoiles de l'Europe 2018

Véritable encouragement à participer au programme-cadre européen Horizon 2020, les Étoiles de l’Europe valorisent des équipes françaises qui font le "choix de l’Europe" pour la recherche et l’innovation. Elles récompensent chaque année 12 coordinateurs de projets et leurs équipes de chercheurs pour leurs travaux européens. Retour sur les lauréats de la 6e édition qui s'est déroulée le 5 décembre 2018 à l’issue du Forum Horizon 2020.

Les Étoiles de l’Europe 2018

Créés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2013, les trophées des Étoiles de l’Europe valorisent les équipes de chercheurs pour leur engagement européen et leur travail de coordination de projets.

 

Les Étoiles de l'Europe récompensent :

  • des équipes de chercheurs coordonnées par un porteur de projet déposé au nom d’une structure française, qui ont remporté un appel à projet européen et mené à bien ce projet jusqu’à son terme ;
  • des projets terminés dont le rapport final aura été déposé entre le 1er juillet de l’année précédente et le 30 juin de l’année en cours.

 

Les 12 lauréats 2018 ont été sélectionnés par un jury de haut niveau pour la qualité scientifique et la dimension internationale de leur projet. Le jury a également porté son attention sur les retombées économiques, technologiques et sociétales suscitées, ainsi que sur la dimension pluridisciplinaire et inclusive du projet,  en particulier à l’attention des femmes et des jeunes chercheurs. De plus, la dimension stratégique du projet (influence française sur la scène  internationale, accessibilité des résultats, développement régional) a été particulièrement mise à l’honneur.

La cérémonie de remise des Prix s'est déroulée lundi 5 décembre 2018, à Paris (Musée du quai Branly Jacques Chirac) à l’issue du 5e Forum Horizon 2020.

Les 12 lauréats des Étoiles de l’Europe 2018

Prix spécial du jury

CYCLON HIT
Dr. Ruxandra GREF

Directeur de recherche au CNRS, Institut de sciences moléculaires d’Orsay

DIADEMS
Dr. Thierry DEBUISSCHERT

Ingénieur de recherche, Thales

 

Mention Science ouverte

ALMA
Dr. Natalio MINGO
Senior Scientist, CEA Grenoble

NOPOOOR
Dr. Xavier OUDIN
Chercheur en économie, Institut de recherche pour le développement (IRD)

SUCCESS
Dr. Bertrand LE GALLIC
Enseignant-chercheur en économie, Université de Bretagne Occidentale
 

Mention Innovation

FIBRO TARGET
Pr. Faiez Zannad
Professeur de Thérapeutique-Cardiologie, Inserm, Université de Lorraine, Centre d'investigation clinique Pierre Drouin 

FLOATGEN
Paul DE LA GUÉRIVIÈRE
Président directeur général d’IDEOL

HYPROGEO
Dr. Karine ODIC
Coordinatrice du projet HYPROGEO, Airbus Defence and Space

POLIS
Cyrielle GRANGE
Manager de projet, STMicroelectronics
 

Mention Renouvellement

PAMS
Dr. André GOURDON
Directeur de recherche au CNRS, Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales

QUANTIHEAT
Dr. Séverine GOMÈS
Chargée de recherche au CNRS, Centre d’énergétique et de thermique de Lyon

REACTION
Dr. Hervé RAOUL
Directeur de recherche à l’Inserm, Directeur du laboratoire P4 Inserm Jean Mérieux

 
 Intrument PME : ambition, accélération et concrétisation

 

 

Bertrand Picard : Technologique, industriel, international.

Benjamin Bertrand : Alors divers, pour marquer la diversité, innovant, évidemment et puis responsable.

 

Le déclic pour vous lancer dans un projet européen ?

Bertrand Picard : On avait un projet industriel. L'objectif c'était vraiment un changement d'échelle. Quand on a vu le programme, on a vraiment eu l'impression qu'il avait été fait pour nous.

Benjamin Bertrand : D'une part cela correspondait à nos besoins de financement et surtout à notre stade de développement. On pensait également qu'on remplissait les principaux critères d'éligibilité à savoir une technologie disruptive, gros marché, projet international, retombées sociétales.

Que vous a apporté l’aide européenne par rapport aux aides nationales ?

Benjamin Bertrand : L'instrument PME est là vraiment pour, je pense, financer des technologies très innovantes. Cela permet de sécuriser et de faire émerger des technologies très risquées et qui ne sont aujourd'hui pas financées ou insuffisamment.

Bertrand Picard : Là, l'idée c'était de passer vraiment à une autre échelle, pour pouvoir industrialiser et internationaliser notre activité.

Benjamin Bertrand : C'est un relais finalement, je pense, pour certains dispositifs d'aides françaises.

Que vous a apporté l’instrument PME ?

Bertrand Picard : En deux ans, on a multiplié le chiffre d'affaires par deux et on a multiplié à peu près l'effectif aussi par deux.

Benjamin Bertrand : Au-delà de l'aide apportée, cela constitue aussi un formidable effet de levier, puisque ça permet de sécuriser des levées de fonds. Dans notre cas cela nous a permis de lever 4,6 millions d'euros aux côtés de l'aide de 2,5 millions.

Bertrand Picard : On a construit un centre de production. Cela nous a apporté une part non négligeable dans le financement de cet outil industriel qui bien-sûr nous a permis de faire un effet de levier avec les banques. Je ne suis pas sûr que sans, on aurait eu la même crédibilité.

Que pensez-vous du coaching ?

Benjamin Bertrand : Nous, nous avons exprimé des besoins très particuliers pour la stratégie d'accès au marché et toutes les problématiques d'intérêts médico-économiques de notre technologie et donc on a reçu quatre C.V. potentiels de coachs. C'est à mon avis une très bonne initiative, puisque cela permet de dé-risquer le projet et ça fait monter en compétences le management.

Bertrand Picard : Je pense qu'un des grands dangers de l'entrepreneur c'est de s'isoler, de ne plus avoir de retour sur sa performance, son évolution. Pour moi, le coaching du chef d'entreprise est vraiment fondamental.

Faut-il faire évoluer le type de soutien financier ?

Benjamin Bertrand : L'enjeu pour des sociétés technologiques comme les nôtres, c'est d'avoir des financements, peu importe la forme. Donc ça peut être des subventions, ça peut être des avances remboursables en cas de succès commercial, ça peut être des prêts. Il faut prévoir un remboursement sur un temps suffisamment long, pour ne pas pénaliser la trésorerie de la société.

Bertrand Picard : C'est extrêmement puissant une subvention pour une entreprise, parce que cela lui permet de prendre des risques, qui vont nécessiter en cofinancement d'aller chercher de la dette bancaire mais d'avoir une petite partie qui est sécurisée, dans une certaine mesure.

Avez-vous bénéficié d’une aide au montage de projet ?

Bertrand Picard : Nous 'Instrument PME', on l'a fait tout seul, on ne s'est pas fait accompagner d'un cabinet. En interne, on avait une super équipe et notamment on avait une personne à plein temps, sur ces sujets-là. Et alors ce qui est sûr, c'est que quand on concourt à ce genre de projet, ça force à faire un business plan, à se poser des questions très long terme et à écrire sa stratégie.

">

 

 

Le 5e Forum Horizon 2020 : 3 tables rondes et 400 participants

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise le 5e Forum Horizon 2020, le 5 décembre 2018, à Paris, au Musée du quai Branly Jacques Chirac. Il réunit 400 participants, acteurs des projets européens, chercheurs du secteur public et privé, chefs d’entreprise, experts européens...
Au programme : des débats, des interventions et trois tables rondes sur les thèmes "Une politique d’innovation ambitieuse pour l’UE et ses composantes territoriales", "Les enjeux du programme Horizon Europe", et "Le plan d’action Renforcer la participation française”.

 

 

Horizon 2020 : programme européen pour la recherche et l’innovation 2014-2020

 

- C'est le programme de financement de la recherche et de l'innovation de l'Union européenne pour la période 2014-2020.
- Son objectif : financer des projets interdisciplinaires susceptibles de répondre aux grands défis économiques, environnementaux, sanitaires et sociaux.
- Il est doté de 80 milliards d’euros (en euros courants, Euratom compris) pour la période 2014-2020, pour soutenir les travaux des acteurs de la recherche et de l’innovation (organismes, établissements d’enseignement supérieur et de recherche, entreprises...).
 Le site Horizon 2020

 

 

 

 

 

 

Les Etoiles de l'Europe 2018

Palmarès des Etoiles de l'Europe 2018

 

Les Etoiles de l'Europe récompensent 12 coordonnateurs de projets européens de recherche et d'innovation portés par une structure française.

 

 

Le jury 2018

 

Président du jury

Thierry Damerval, Président-directeur général de l'ANR

 

Membres du jury

  • Yann Barbaux, Président d'Aerospace Valley
  • Philippe Casella, Sociologue émérite, Alliance Athena
  • Pierre Chiappetta, Vice-président recherche, Aix Marseille Université
  • Myriam Comte, Vice-présidente recherche et innovation, CDEFI
  • Guillaume Fusai, Responsable des affaires européennes, Inserm
  • Jean-Emile Gombert, Conseiller, CPU
  • Vincent Marcatté, Vice-président, Association française des pôles de compétitivité
  • Jean-Paul Moatti, Président-directeur général de l'IRD
  • Engin Molva, Directeur des programmes, CEA
  • Thierry Priol, Direction des partenariats européens et internationaux, Inria
  • Alain Schuhl, Directeur général délégué à la science, CNRS
  • Medur Sridharan, Cooperation projects coordinator, Atos technologies

Forum Horizon 2020

 

 

Chiffres clés

 

3,5 milliards d'eurosMontant des financements européens dont ont bénéficié les équipes et entreprises françaises depuis le lancement d'Horizon 2020 en 2014

La France 3e bénéficiaire du programme

16 % Taux de succès des équipes françaises aux appels à projets du programme (le plus élevé d'Europe)