Publié le 03.02.2022

Sommaire

Appel à candidatures pour la présidence du fonds France-Canada pour la recherche (FFCR)

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation lancent conjointement un appel à candidatures pour renouveler la présidence du Fonds France-Canada pour la Recherche (FFCR), instrument phare de la coopération scientifique franco-canadienne soutenant des projets d’excellence en matière de coopération scientifique et universitaire entre la France et le Canada dans tous les domaines de recherche.

Objectifs du FFCR

Le Fonds France-Canada pour la Recherche est un instrument phare de la coopération scientifique franco-canadienne, créé en 2000 par l’Ambassade de France au Canada et un consortium de 16 universités canadiennes. Il soutient des projets d’excellence en matière de coopération scientifique et universitaire entre la France et le Canada dans tous les domaines de recherche.

En 21 ans d’existence, le Fonds a financé plus de 350 projets de recherche conjoints. Il compte aujourd’hui 20 universités canadiennes membres et continue à soutenir chaque année une vingtaine de nouveaux projets portés par des équipes françaises et canadiennes n’ayant jamais collaboré auparavant. Le programme est ouvert aux projets conjoints entre un établissement français (toutes les universités, grandes écoles, instituts et organismes de recherche sont éligibles) et une des 20 universités canadiennes membres du FFCR1.

Les équipes lauréates se voient attribuer des bourses d’amorçage allant de $8,000 à $15,000 CAD, qui doivent être dépensées sur une période de 2 ans. Les fonds alloués sont essentiellement destinés à financer la mobilité des chercheurs et des étudiants entre les deux pays. Les équipes lauréates ont également la possibilité de postuler à des financements annexes, offerts sous la forme de bourses par les partenaires canadiens du Fonds (MITACS et l’Oréal Canada), auxquels s'ajoutent 3 contrats doctoraux du MESRI, dans la liste des projets sélectionnés.

À l’issue d’une présélection opérée par les universités canadiennes à la clôture de l’appel à candidatures annuel, les projets scientifiques sont évalués séparément par des experts canadiens d’une part, et par des experts indépendants en lien avec le MESRI d’autre part. La mise en commun de ces évaluations donne lieu à une sélection finale, opérée chaque année par le Comité exécutif du FFCR lors de sa réunion annuelle. 

Le FFCR est relié à la Plateforme Innovation France-Canada (IN2NOVATION), créée le 16 octobre 2019 à Toronto, par l'Ambassade de France, le MESRI et l’Université d’Ottawa. L’un(e) au moins de des deux coprésident(e)s d’IN2NOVATION est également coprésident(e) du FFCR.   

Le FFCR est présidé conjointement par deux coprésident(e)s, un(e) représentant la France et l’autre le Canada. La gestion administrative du Fonds est également partagée entre l’Ambassade de France au Canada et l’Université d’Ottawa, université canadienne partenaire historique du FFCR. Cette dernière assure également la gestion financière du programme.
 

Missions confiées au(à la) président(e) du FFCR

Il incombe à la personne en charge de la présidence du FFCR de :

  • Assurer la coprésidence française lors des réunions annuelles du comité exécutif et du comité d’orientation stratégique du FFCR
  • Coordonner la composition du comité d’orientation stratégique lorsqu’il se réunit en format français (une année sur deux) et assurer la continuité de la représentation française au comité exécutif
  • Veiller à la coordination des évaluations effectuées par les experts français, en lien avec le MESRI, le MEAE et l’Ambassade de France au Canada, lors des réunions de préparation organisées en amont des réunions annuelles du FFCR
  • En lien avec le(la) coprésident(e) canadien(ne) :
  1. Coordonner et valider les comptes rendus des réunions annuelles, valider les rapports d’activités et comptes rendus financiers
  2. Valider les documents de préparation et de promotion de l’appel à projets annuel
  3. Veiller à la mise en œuvre des recommandations du comité d’orientation stratégique entérinées par le comité exécutif
  • Assurer la valorisation et la promotion des actions du FFCR auprès des établissements d'enseignement supérieur et des organismes de recherche français
  • Impulser, au-delà des projets de coopération bilatéraux, une dynamique de réseaux de recherche, le FFCR jouant un rôle de facilitateur pour le rapprochement d’équipes de recherche
  • Entretenir une collaboration avec les services scientifiques de l’Ambassade de France au Canada et les représentants des grands centres de recherche français en Amérique du Nord. Ces échanges doivent favoriser la circulation d’informations, permettre de susciter des coopérations, et appuyer le développement d’outil de pérennisation des financements accordés aux équipes lauréates au-delà des 2 années du FFCR, en les rendant accessibles notamment à des programmes européens
  • Émettre des propositions pour faire évoluer le programme qui seront discutées avec la coprésidence canadienne et soumises au vote du comité exécutif lors de la réunion annuelle

Composition du Comité du FFCR :

Les membres français, disposant chacun d’un droit de vote : 

  • Un coprésident ; 
  • Un représentant de la DGM du MEAE ; 
  • Un représentant du MESRI ; 
  • Un représentant de l’Ambassade de France au Canada ; 
  • Trois personnalités qualifiées représentant le monde de la recherche, de l’université ou de l’entreprise en France, exerçant une activité reconnue dans le domaine de la coopération scientifique franco-canadienne.

Les membres canadiens : 

  • Un coprésident ; 
  • Un représentant de l’Université d’Ottawa ; 
  • Un représentant de MITACS ;
  • Une personnalité qualifiée représentant le monde de l’entreprise au Canada, exerçant une activité reconnue dans le domaine de la coopération scientifique franco-canadienne ;
  • Trois représentants d’universités canadiennes membres du consortium FFCR

Durée du mandat

Poste bénévole de trois ans, renouvelable une fois. À l'issue de deux mandats successifs, une année supplémentaire peut être ajoutée, si les deux coprésident(e)s français(e) et canadien(ne) doivent terminer leur mandat en même temps, afin d’assurer une continuité.

Prise en charge

Tous les frais de mission du (de la) coprésident(e) seront pris en charge par les deux ministères.  

Critère de sélection des candidats

  • Professeur(e) des universités ayant exercé des fonctions de responsabilité administrative (président, vice-président, directeur d’UFR…) ou directeur(trice) de recherche d’organisme ayant exercé des fonctions de direction au sein de son administration centrale ;
  • Une expérience de participation à des instances d’évaluation ou comités scientifiques nationaux et internationaux est indispensable ;
  • Une expérience significative de coopération scientifique avec la zone concernée, Canada ou Amérique du Nord, est requise. Une excellente connaissance des écosystèmes ESRI au Canada est souhaitée ;
  • Maîtrise de la langue anglaise vivement souhaitée, les discussions lors des réunions annuelles pouvant se dérouler en français ou en anglais ;
  • Cette fonction requiert une disponibilité tout au long de l’année, particulièrement au printemps dans le cadre de la tenue des réunions annuelles, ainsi qu’à la fin de l’été, pour le lancement de l’appel à projets annuel.

Les réunions annuelles se tenant alternativement en France (Paris) et au Canada, au moins un déplacement annuel est requis pour y participer. 

Dossier de candidature

Le dossier de candidature, composé d’une lettre de motivation et d’un CV au format Nom_Prénom_CV_Prés FFCR et Nom_Prénom_Lettre_Prés FFCR, devra être envoyé par courrier électronique au plus tard le 31 mars 2022 à minuit heure de Paris à l’adresse suivante : presidence.comite@recherche.gouv.fr

 

  1. University of Alberta, University of British Columbia, University of Calgary, Carleton University, Dalhousie University, University of Guelph, Université de Laval, McGill University, McMaster University, Memorial University of Newfoundland, Université de Montréal, University of Ottawa, Université du Québec à Montréal, Queen’s University, Simon Fraser University, University of Toronto, University of Victoria, University of Waterloo, University of Western Ontario, York University 

Christophe Delacourt - Responsable Pôle Expertise et gestion des programmes de coopération internationaux - MESRI

Madeleine Osorovitz - Sous-Direction de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (DGM/DCERR/ESR) - MESRI