bo Bulletin officiel Ministère de l'Enseignement supérieur
et de la Recherche

Édité par le MESR, le Bulletin officiel de l'enseignement supérieur et de la recherche publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, circulaires, avis de vacance de postes, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l'objet de textes réglementaires publiés dans des BO spéciaux.
Publication hebdomadaire (ISSN : 2110-6061)

Écoles normales supérieures

Conditions d’admission des élèves, spécifiques aux concours de l’École normale supérieure Paris-Saclay – Modification

nor : ESRS2330959A

Arrêté du 14-11-2023

MESR - Dgesip A1-3

Vu Code de l’éducation, notamment article L. 716-1 ; Code général de la fonction publique ; loi du 23-12-1901 modifiée ; décret n° 94-874 du 7-10-1994 ; décret n° 2011-21 du 5-1-2011 ; arrêté du 9-9-2004 modifié ; arrêté du 26-10-2022

Article 1 – L’article 1 de l’arrêté du 26 octobre 2022 susvisé est ainsi modifié :

1° Au dixième alinéa, les mots : « – post-DUT-BTS (options EEA-GM-GC : génie électrique, génie mécanique, génie civil) » sont remplacés par les mots : « – BUT (options EEA-GM-GC : génie électrique, génie mécanique, génie civil) ».

2° Au seizième alinéa, les mots : « Pour être nommés élèves de l’École normale supérieure Paris-Saclay, les candidats du concours post-DUT-BTS doivent justifier de l’obtention d’un BTS ou d’un DUT (120 crédits ECTS). » sont remplacés par les mots : « Pour être nommés élèves de l’École normale supérieure Paris-Saclay, les candidats du concours BUT doivent justifier de l’obtention d’un BUT2 (120 crédits ECTS) ou d’un BUT3 (180 crédits ECTS). ».

3° À l’avant-dernier alinéa, les mots : « post-DUT-BTS » sont remplacés par les mots : « BUT ».

 

Article 2 – À l’article 10 de l’arrêté du 26 octobre 2022 susvisé, les mots : « post-DUT-BTS » sont remplacés par les mots : « BUT ».

 

Article 3 – L’article 12 de l’arrêté du 26 octobre 2022 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :

« Article 12 – Économie et gestion

Économie et gestion

Le concours économie et gestion comporte les épreuves suivantes réparties en quatre options :

Épreuves écrites d’admissibilité :

Option I : option économique et de gestion

1. Composition de mathématiques et statistiques (durée : 4 heures ; coefficient 4).

2. Composition d’analyse microéconomique (durée : 4 heures ; coefficient 4).

3. Composition d’analyse macroéconomique (durée : 4 heures ; coefficient 2).

4. Épreuve à options (durée : 4 heures ; coefficient 2). Les candidats choisissent à l’inscription l’une des options suivantes :

4.1. Option à dominante gestion pour laquelle l’usage du plan comptable général est autorisé.

4.2. Option à dominante économique.

Option II : option économique et commerciale générale (ECG)

L’admissibilité pour l’option II (ECG) est donnée par l’admissibilité dans la voie correspondante, à la même session, aux concours de trois des grandes écoles de management (HEC, Essec, ESCP-EAP).

Épreuves orales d’admission :

Option I : option économique et de gestion

1. Entretien à partir d’un texte de caractère général (coefficient 3) remis au candidat 30 minutes avant l’épreuve.

2. Épreuve de langue vivante étrangère (coefficient 2) portant sur la même langue que celle choisie pour l’épreuve écrite de LV. L’épreuve consiste en la synthèse et le commentaire d’un document sonore portant sur un sujet d’intérêt général, économique et/ou sociologique. Elle est organisée selon les modalités suivantes :

  • Un fichier audio de 3 minutes et 30 secondes à 4 minutes dans la langue choisie est proposé au candidat, qui bénéficie de 30 minutes de préparation pour une présentation orale de 12 à 15 minutes.
  • Le reste du temps de passage sera consacré à l’entretien, qui permet d’apprécier la qualité de la réflexion du candidat, la précision de la langue, ainsi que l’autonomie langagière.

3. Interrogation d’analyse économique (coefficient 3).

Option II : option économique et commerciale générale (ECG)

1. Entretien (coefficient 3) à partir d’un texte de caractère économique ou social remis au candidat 30 minutes avant l’épreuve.

2. Interrogation de spécialité (coefficient 1) :

  • Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain pour les candidats ayant opté pour cette option en classe préparatoire ECG.
  • Économie, sociologie et histoire du monde contemporain pour les candidats ayant opté pour cette option en classe préparatoire ECG. »

 

Article 4 – Le dix-huitième alinéa de l’article 13 de l’arrêté du 26 octobre 2022 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :

« 3. Épreuve de langue vivante étrangère (coefficient 2) portant sur la même langue que celle choisie pour l’épreuve écrite de LV. L’épreuve consiste en la synthèse et le commentaire d’un document sonore portant sur un sujet d’intérêt général, économique et/ou sociologique. Elle est organisée selon les modalités suivantes :

  • Un fichier audio de 3 minutes et 30 secondes à 4 minutes dans la langue choisie est proposé au candidat, qui bénéficie de 30 minutes de préparation pour une présentation orale de 12 à 15 minutes.
  • Le reste du temps de passage sera consacré à l’entretien, qui permet d’apprécier la qualité de la réflexion du candidat, la précision de la langue, ainsi que l’autonomie langagière.

L’usage d’un ou plusieurs dictionnaires bilingues ou unilingues est autorisé pour le japonais. »

 

Article 5 – La présidente de l’École normale supérieure Paris-Saclay est chargée de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Bulletin officiel de l’enseignement supérieur et de la recherche.

 

Fait le 14 novembre 2023,

Pour la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et par délégation,
Le chef du département des formations des cycles master et doctorat,
Pascal Gosselin

Consulter les derniers BO

bo

Bulletin officiel

Ministère de lʼEnseignement supérieur et de la Recherche

bo

Bulletin officiel

Ministère de lʼEnseignement supérieur et de la Recherche

bo

Bulletin officiel

Ministère de lʼEnseignement supérieur et de la Recherche