Sommaire

N° 17

Novembre 2017

Coût de l'éducation en 2011 - Évaluation provisoire du compte

La dépense intérieure d'éducation est estimée à 137,4 milliards d'euros en 2011. Cela représente une baisse de 0,4 % par rapport à l'année précédente, en euros constants. L'effort consenti par la collectivité nationale pour le fonctionnement et le développement du système éducatif correspond à 6,9 % du produit intérieur brut. En 2009, selon les dernières statistiques internationales disponibles, cet effort est légèrement plus important en France que dans la moyenne des pays de l'O.C.D.E. (+ 0,1 point).  

Date de parution

Télécharger

NI 12.17 - PDF | 337.64 Ko

Présentation

En 2011, la France a consacré 137,4 milliards d’euros à son système éducatif, soit une dépense en baisse de 0,4 % (en euros constants). Cela représente 6,9 % du PIB, et 2 110 euros par habitant. La dépense par élève ou étudiant est de 8 250 euros : 5 870 euros pour un écolier, 9 660 pour un élève de l’enseignement secondaire, 11 630 pour un étudiant. La part de l’enseignement primaire (28,8 %) dans la DIE connaît une légère progression de 1,9 point au cours des quinze dernières années ; en revanche, celle du secondaire (41,5 %) baisse de 3,8 points, quand celle du supérieur (20,4 %) progresse de 3,5 points, dont 2 points depuis 2006. L’État reste le premier financeur de l’éducation (58,1%) devant les collectivités territoriales (24,5 %) dont la part a augmenté de près de 4 points depuis 2005, en lien avec l’acte II de la décentralisation. Selon les dernières statistiques internationales disponibles, la France se situait, en 2009, 0,1 point au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE avec 6,3 % de son PIB consacré à l’éducation hors formation continue

 

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Langue :
Français
Identifiant :
NI 12.17
Date de parution :
07/11/2012
Édition :

Novembre 2017