Décès de Bernard Bigot

Frédérique Vidal exprime son émotion suite au décès de Bernard Bigot ce samedi 14 mai. Acteur majeur du monde de la science et de l’énergie, il était directeur général du projet ITER depuis 2015, après avoir été administrateur général du CEA de 2009 à 2015.

Communiqué de presse

Admis à l’ENS Saint-Cloud à 19 ans, agrégé de sciences physiques à 23 ans, docteur en chimie nucléaire à 29 ans, Bernard Bigot fut également à l’origine de la création de l’ENS Lyon. Il y fut successivement professeur des universités, directeur adjoint chargé des études, puis de la recherche, avant d’en devenir directeur de 2000 à 2003.

Parallèlement à son activité de chercheur et d’enseignant, Bernard Bigot fut directeur général de la recherche et de la technologie (DGRT) de 1993 à 1997, et directeur de cabinet de Claudie Haigneré, ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles technologies, de 2002 à 2003.

Nommé Haut-commissaire à l’énergie atomique en 2003, il devient, en janvier 2009, administrateur général du CEA. Il se consacre alors à son projet de recherche internationale en fusion nucléaire, qui cherche à reproduire un processus physique naturellement présent dans les astres à partir d’hydrogène disponible en quantité presque illimitée sur terre.

En 2015, il est porté à la direction d'ITER, l’organisation internationale dédiée à la fusion, à l'unanimité des pays participants. 

La ministre Frédérique Vidal salue son engagement exceptionnel au service de la recherche et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. 

Contact

Service presse du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR)

0155558200