Déclaration commune sur la coopération franco-américaine en science et technologie

Les 6 et 7 décembre 2021, le département d’Etat américain a accueilli le sixième Comité mixte franco-américain pour la coopération en science et technologie à Washington.

Monsieur Reece Smyth, directeur de la Coopération en Science et Technologie au Département d’Etat et son adjointe Madame Sarah Staton pour le gouvernement américain, et Monsieur Jean-François Pactet, directeur adjoint de la culture, de l’enseignement, de la recherche et du réseau au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et Madame Claire Giry, directrice générale de la Recherche et de l’Innovation au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour le gouvernement français ont convoqué le comité. Monsieur Eric Lander, directeur des Politiques en Science et Technologie à la Maison Blanche et Madame Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, accompagnée par Son Excellence Monsieur Philippe Etienne, Ambassadeur de France aux Etats Unis, ont ouvert le comité.

Ce comité offre un espace de dialogue régulier afin d’échanger sur les principaux développements scientifiques et technologiques des deux pays et de définir des priorités en matière de collaborations futures. Le comité a rassemblé des représentants des gouvernements et des organisations et agences de recherche des deux pays pour échanger sur les domaines suivants : les sciences du climat et de l’environnement, la recherche en santé et les technologies émergentes. Le comité vient conclure des discussions thématiques articulées autour de tables rondes représentatives de la recherche française et américaine qui se sont tenues en 2021.

Les deux pays ont souligné la nécessité de renforcer leur coopération bilatérale en matière de recherche, notamment à travers des opportunités en préparation aux pandémies, lien entre santé mentale et addiction, atténuation du changement climatique avec un focus sur les technologies hydrogènes, biodiversité marine, quantique et intelligence artificielle.

Le comité a également permis de souligner l'importance de faire progresser la science au service de la société et la communication scientifique et d'améliorer la compréhension du public sur le changement climatique, l'IA éthique et de confiance, entre autres sujets. Les deux parties ont exprimé une volonté commune de renforcer la coopération scientifique dans les domaines prioritaires identifiés ci-dessus avec les pays en développement avec une attention particulière au renforcement des capacités.

Suite aux discussions thématiques, les deux pays ont exprimé leur intention d’explorer l’établissement d’un accord-cadre entre la Fondation nationale pour les Sciences aux Etats-Unis (NSF) et l’Agence nationale de la Recherche en France (ANR), de faire progresser le partage des données scientifiques, d'améliorer les échanges de chercheurs et d'organiser des ateliers pour approfondir les domaines identifiés au cours du comité.  

 

Contact

Service presse du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR)

0155558200