Publié le

12.02.2021

Sommaire

Des carrières plus attractives : Le recrutement hors CNU

Crédits :
Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Le recrutement hors Conseil national des universités (CNU)

Que dit la loi ?

L'article 5 a été ajouté suite à deux amendements sénatoriaux du 29 octobre 2020. Il rend possible le recrutement des enseignants-chercheurs sans passer par la qualification du Conseil national des universités (CNU). Objectifs : élargir les viviers des candidats potentiels et fluidifier l'accès aux corps.

Il supprime l'obligation de qualification par le Conseil national des universités (CNU) des maîtres de conférences titulaires qui veulent accéder au corps de professeur des universités.

Par ailleurs, pour recruter un maître de conférences, une expérimentation est menée jusqu'en septembre 2024 pour déroger à la qualification.

Cela concerne des postes publiés au plus tard le 30 septembre 2024. Les disciplines de santé et celles permettant l'accès au corps des professeurs des universités par la voie des concours nationaux de l'agrégation ne sont pas concernées.

Le dispositif sera encadré par un décret en Conseil d'État et une concertation sur le sujet est engagée.

Evaluation au plus tard le 1er janvier 2025 

Cette expérimentation fera l'objet d'un rapport d'évaluation du Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES).