Publié le

30.06.2021

Sommaire

Le BIM a un an, mais qui sont ses lecteurs ?

Le BIM compte actuellement plus de 950 abonnés, provenant majoritairement d'établissements d'enseignement supérieur (65 %), de personnels de l'administration centrale du MESRI, du MEAE et du MENJS (~12%) et des établissements publics relevant du MESRI (~9%). Un an après son lancement le BIM a cherché à savoir qui étaient ses lecteurs.

Origine de nos abonnés

Début novembre 2020, le Bulletin international comptait plus de 950 abonnés. Ces abonnés proviennent, dans leur grande majorité des établissements d'enseignements supérieur avec près de deux abonnés sur trois ou de l'administration centrale des MESRI, MEAE et MENJS (plus d'un abonné sur dix) et d'opérateurs de l'ESRI (un peu moins d'un abonné sur dix dont plus d'un tiers proviennent d'organismes de recherche). Outre ces 820 abonnés, le BIM est régulièrement lu par des agents en ambassade (6 abonnés d'ambassades de France à l'étranger et 14 agents d'institutions étrangères, principalement nos collègues allemands). A noter enfin que parmi les lecteurs réguliers, environ 63 se sont abonnés avec leur adresse personnelle. Il n'est donc pas possible de les relier à un organisme.

 

 Instutions d'origine des abonnés au BIM (en pourcentage)

Évolution du nombre d'inscrits

Le BIM comptait 264 inscrits à l'issue de son premier numéro au mois de novembre dernier. Si le nombre de nouveaux abonnés a très fortement augmenté à la fin du mois de décembre 2019, il a continué à progresser tout au long de l'année 2020 qui enregistre jusqu'à présent 369 nouvelles inscriptions. A noter que les mois d'avril, mai et juillet 2020 n'ont pas eu leur numéro.

 

Nombre d'inscriptions au BIM par mois