Publié le

27.02.2009

Ministère - Le pavillon Joffre

Le pavillon Joffre

Bâtiment le plus ancien du site, il provient du "pavillon des bacheliers de Navarre". Entièrement rénové en 1984, seul subsiste d'origine le fronton encadrant l'horloge dite "la Berzé".


Bâtiment le plus ancien du site, il provient du "pavillon des bacheliers de Navarre".
Entièrement rénové en 1984, seul subsiste d'origine le fronton
encadrant l'horloge dite "la Berzé"

Pavillon Joffre, du temps de l'Ecole Polytechnique
Pavillon Joffre
Pavillon Joffre

La légende du moineau de Berzélius

Horloge du pavillon Foch
Horloge du pavillon Foch

En 1817, le grand chimiste suédois Berzélius fit une conférence à l'Ecole Polytechnique, notamment sur la raréfaction de l'air. Pour illustrer son propos, il plaça un moineau sous la machine pneumatique. "Grâce" crièrent les élèves. Le chimiste ouvrit alors la soupape et rendit sa liberté à l'oiseau. Depuis ce moment, pour exprimer sa gratitude aux élèves, le moineau se posait à 10 heures du soir, les jours de sortie, sur la grande horloge. Lorsqu'il apercevait un retardataire, il appuyait de tout son poids sur l'aiguille pour la bloquer jusqu'à ce que le dernier ait franchi la porte.