Publié le 24.01.2022

Sommaire

Réunion informelle des ministres européens en charge de l’ESRl

Les 24 et 25 janvier 2022 se tiendra à Paris la réunion informelle des ministres européens chargés de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Cette rencontre sera l’occasion d’évoquer les enjeux d’une stratégie européenne en faveur des universités ainsi que les synergies entre les politiques européennes en matière d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation.

En ouverture des travaux de la présidence française, les ministres des États membres de l’Union européenne, de l’Islande et de la Norvège chargés de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation échangeront sur la stratégie européenne pour les universités et les synergies entre les espaces européens de l’éducation et de la recherche. Le futur des universités, dont l’initiative des universités européennes est le fer de lance, occupera une place prépondérante tout au long de cette rencontre de haut niveau, qui intervient au moment où les cadres et priorités des nouveaux espaces européens de l’éducation et de la recherche ont été définis et où les premières actions concrètes doivent être lancées.

Trois priorités

Amorçant les travaux de la présidence dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, cette réunion informelle embrassera trois priorités :

  • Promouvoir des politiques européennes de la connaissance pour soutenir la relance économique et les transitions verte et numérique, en renforçant les synergies entre l’enseignement supérieur, la recherche, l’innovation et le service à la société ;
  • Affirmer la dimension internationale de ces politiques afin de contribuer au déploiement de la puissance européenne dans le monde et de renforcer l’attractivité de l’Europe pour les enseignants, les chercheurs et les étudiants ;
  • Enfin, approfondir le sentiment d’appartenance européenne, en soutenant les universités européennes dans leur action de transmission du mode de vie européen et en levant les obstacles à la coopération transnationale entre établissements d’Europe.

Trois temps principaux

  1. L’accueil des délégations se fera le 24 janvier au Musée de l’Homme autour de témoignages de lauréats ayant bénéficié du programme national d'accueil en urgence de scientifiques en exil –
  2. La matinée du 25 janvier se déroulera au Centre des congrès de la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette, sous la forme d’ateliers de réflexion avec les professeurs du Collège de France et sera un moment d’échanges sur les grands défis qui se posent à l’Europe de l’enseignement supérieur et de la recherche.
  3. L’après-midi sera consacrée à un débat ministériel sur la stratégie européenne en faveur des universités et le futur des universités européennes.

Les universités européennes

La phase pilote des universités européennes a produit ses premiers effets, avec l’installation de 41 alliances européennes mobilisant près de 300 établissements d’enseignement supérieur dans toute l’Europe, et représentant près de 7 millions d’étudiants. Il incombe désormais aux ministres d’en tirer les conséquences en vue de leur consolidation à l’horizon 2030 et d’élargir cette dynamique de transformation à l’ensemble du secteur européen de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les débats des ministres s’appuieront sur deux textes émanant de la Commission européenne publiés le 18 janvier : une stratégie européenne pour les universités, et une proposition de recommandation du Conseil visant à jeter des ponts pour une coopération européenne efficace en matière d’enseignement supérieur.

Livret francais Pfue RMI - PDF | 722.11 Ko
English Booklet Pfue RMI - PDF | 784.89 Ko