Publié le 10.07.2020

Sommaire

Lauréat Appel à Manifestation d'Intérêt 2017

S'approprier son parcours universitaire grâce à l'analyse de données

Le projet MoCA se donne comme objectif de mettre au service de la réussite étudiante des outils modernes d'analyse de données, en permettant aux apprenants d'avoir un regard renouvelé sur leur parcours universitaire et de se projeter plus concrètement vers l'insertion professionnelle.

Un campus apprenant

De nombreux métiers se transforment aujourd'hui par le biais de l'analyse de données, par exemple en y trouvant une compréhension plus fine de leur impact et de leurs enjeux. Le projet MoCA propose de considérer que le métier d'étudiant n'échappe pas à cette règle. Pour accompagner ce changement de regard, plusieurs étapes clefs sont nécessaires :

  • consolider les données disponibles pour permettre leur analyse ;
  • construire des outils pour extraire de la connaissance de ces données ;
  •  créer des espaces de discussions et d'appropriation de ces outils et de leurs conclusions.

Des données au service de la réussite étudiante

Pour construire avec les étudiants des outils de compréhension de leur environnement universitaire, la première étape consiste donc à disposer de données fiables. Grâce à un travail collaboratif des différents services de l'université, le projet MoCA a pu construire une base de données, intégrant :

  • les parcours pédagogiques ;
  • les résultats académiques ;
  • l'insertion professionnelle.

Cette intégration s'effectue 30 mois après diplôme de ses étudiants issus de l'UFR "Sciences de la vie et de l'environnement" sur les six dernières années. La diversité des acteurs et des formats de données employés, y compris au sein d'un même établissement, a pu représenter un défi à relever pour pouvoir construire des outils d'analyse qu'étudiants et enseignants peuvent s'approprier.

L'étudiant au cœur du campus apprenant

Un des aspects essentiels du projet MoCA consiste à impliquer l'étudiant dans le processus d'analyse et d'interprétation des données. Plutôt que d'adopter une posture d'observation, l'équipe pédagogique a intégré les méthodes et résultats du projet directement au sein des enseignements de statistiques, dès la Licence. Les étudiants ont pu ainsi s'emparer non seulement des conclusions de l'étude, mais aussi adopter un regard pertinent sur celles-ci en étant, par exemple, capables de mener eux-mêmes les analyses. Une étude fine de la prédictibilité des notes des étudiants, en fonction de leurs résultats des années précédentes, a déjà permis d'engager de nombreuses discussions pédagogiques entre enseignants et étudiants. Au-delà des résultats statistiques qui permettent de porter un nouveau regard sur les pratiques pédagogiques, l'émergence de ces moments d'échanges constitue un résultat fort du projet.

Des transformations pérennes et transposables

Dans le cadre du projet MoCA, des enseignants sont formés à l’analyse de données, afin de multiplier les interlocuteurs sur ces sujets pour les étudiants.

Plus globalement, des discussions ont aussi été enclenchées pour automatiser l'agrégation des données et faciliter le passage à l'échelle dans les années à venir afin que davantage d'enseignants et d'étudiants puissent s'approprier les outils mis en place.

Auteur(s)

Yann Le Cunff
  • Maitre de conférences en biostatistique
Université de Rennes 1

Partenaire(s)