Publié le

19.03.2021

Sommaire

Maladies infectieuses émergentes - Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques

Stratégie nationale d'accélération MIE-MN : ouverture d'une consultation publique et d'un appel à manifestation d'intérêt

logo France Relance et logo investir l'avenir

Dans le cadre du plan France Relance et du Programme d'investissements d'avenir, le gouvernement lance une stratégie nationale d'accélération "Maladies infectieuses émergentes et Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques" - dite stratégie d'accélération MIE-MN. Première étape : ouverture d'une consultation publique jusqu'au 19 avril 2021 permettant aux acteurs de l'ESRI de se prononcer sur le contenu et les priorités de la stratégie, et lancement d'un appel à manifestation d'intérêt.

Préparer la France à faire face aux risques susceptibles de provoquer une nouvelle crise sanitaire majeure

La pandémie Covid-19 illustre les impacts majeurs que peuvent avoir les émergences de nouveaux pathogènes au-delà même de la question sanitaire.

La stratégie d'accélération MIE-MN (Maladies infectieuses émergentes et Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques) vise à permettre à l’État de comprendre, de prévenir et de contrôler les phénomènes d'émergence ou de réémergence de maladies infectieuses.

Elle contribuera aussi à lutter contre les menaces nucléaires, radiologiques ou chimiques susceptibles de provoquer des crises sanitaires (menaces NRBC).

Vocation de la stratégie d'accélération MIE-MN

  • Comprendre, prévenir et contrôler les phénomènes d'émergences des maladies infectieuses, en intégrant une approche dite One Health ou "une seule santé", c'est-à-dire les liens entre la santé humaine, la santé animale et les écosystèmes.
  • Développer des contre-mesures* pouvant servir à diagnostiquer, protéger ou traiter les personnes humaines en préparation aux émergences futures pour en limiter l'impact. Ces contre-mesures peuvent aussi contribuer, à la préparation de la réponse vis-à-vis des menaces NRBC susceptibles de provoquer des crises sanitaires majeures.
    * Les contre-mesures visées correspondent à l'ensemble des mesures pouvant servir à diagnostiquer, protéger ou traiter les personnes humaines en temps de crise sanitaire et assurer leur bonne préparation et gestion (diagnostic, vaccin, traitement, équipements de protection individuels).

 

Les cinq volets de la stratégie d'accélération MIE-MN

  • un volet de recherche qui abordera les mécanismes d'émergence, la compréhension des MIE, la conception et l'évaluation de contre-mesures innovantes pour la prévention et la prise en charge des maladies en s'appuyant sur des approches scientifiques multidisciplinaires ;
  • un volet innovation, en forte articulation avec le volet recherche, qui comprendra des actions de maturation, de transfert technologique, de recherche partenariale ou favorisant la création d'entreprises, pour promouvoir le développement des contre-mesures ;
  • un volet de développement des capacités de production des contre-mesures permettant de sécuriser sur le territoire national les filières d'intérêt, en coordination avec les initiatives menées à l'échelle européenne ;
  • un volet organisationnel de prévention et de gestion de crise articulé avec les initiatives internationales ;
  • un volet de formation favorisant la multidisciplinarité afin de disposer de nouvelles compétences décloisonnées et transversales nécessaires à l'effort de recherche et d'innovation.

 

 

La consultation publique en ligne "Maladie infectieuses et émergentes et Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques"

La consultation publique permet à tous les acteurs de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation de donner elur avis sur le contenu de la stratégie et ses priorités.

La consultation publique est ouverte du 19 mars au 19 avril 2021.

 

Objectifs :

  • Définir et prioriser les mesures à mettre œuvre afin de soutenir le déploiement cette stratégie d'accélération
  • Identifier les projets ou types de projet à porter dans ce cadre.

La consultation publique de la stratégie MIE-MN

 

Ouverture d‘un appel à manifestation d'intérêt (AMI)

  • Dans le même temps, un appel à manifestation d'intérêt est lancé par BPI France à destination des porteurs de potentiels projets partenariaux.
  • Il s'agit d'identifier des projets sur le territoire français prêts à être financés rapidement ou des projets plus prospectifs susceptibles d'être soutenus dans le cadre de futurs appels à projets du PIA ou d'autres dispositifs.
  • Cet appel à manifestation d'intérêt est ouvert jusqu'au 28 juin 2021 à 12 heures (midi heure de Paris).
  • Calendrier : les projets seront examinés lors de la relève fixée au 22 avril 2021 à midi (12h) et lors de la clôture le 28 juin 2021.

L'appel à manifestation d'intérêt MIE-MN

 

 

Communiqué de presse

Consulter le communiqué de presse

 

La stratégie d'accélération MIE-MN

  • Elle permettra de mieux comprendre, prévenir et contrôler les phénomènes d'émergence ou de réémergence de maladies infectieuses.
  • Elle intégrera l'approche dite One Health, "une seule santé".

 

 

 

Consultation publique

  • Définir et à prioriser les mesures à mettre œuvre afin de soutenir le déploiement cette stratégie.
  • Identifier les projets ou types de projet à porter dans ce cadre.
  • Consultation ouverte jusqu'au 19 avril 2021

 

Accéder à la consultation publique

 

Appel à manifestation d'intérêt

  • Un premier appel à manifestation d'intérêt (AMI) est lancé en parallèle à la consultation à destination des acteurs économiques.
  • Il permettra d'identifier des projets prioritaires qui seront rapidement financés, mais aussi de préfigurer de futurs appels à projets.
  • Les projets seront examinés lors de la relève intermédiaire fixée au 22 avril 2021 et lors de la clôture le 28 juin 2021.

 

L'appel à manifestation d'intérêt "Maladie infectieuses et émergentes et Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques"

 

L'ANRS-MIE, la nouvelle agence autonome de l'Inserm

  • Créée le 1er janvier 2021, l'ANRS-MIE (Agence nationale de recherche sur le SIDA et les hépatites virales-Maladies infectieuses émergentes) est la nouvelle agence autonome de l'Inserm dédiée aux maladies infectieuses émergentes, issue de la fusion du consortium REACTing et de l'agence nationale de recherches sur le sida (ANRS).
  • L'ANRS-MIE a pour mission le financement, la coordination et l'animation de la recherche sur les maladies infectieuses (VIH/sida, hépatites virales, IST et tuberculose) et les émergences (infections respiratoires émergentes dont la Covid-19, fièvres hémorragiques virales, arboviroses...).

 

L'ANRS-MIE