Édité par le M.E.S.R.I., le Bulletin officiel de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, circulaires, avis de vacance de postes, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l'objet de textes réglementaires publiés dans des BO spéciaux.

Publication hebdomadaire (ISSN : 2110-6061)

École normale supérieure de Cachan

Conditions d’admission des élèves, spécifiques aux concours

NOR : ESRS1100400A
arrêté du 13-12-2011
ESR - DGESIP


Vu code de l'éducation, notamment article L. 716-1 ; loi du 23-12-1901 ; loi n° 83-634 du 13-7-1983 modifiée, ensemble loi n° 84-16 du 11-1-1984 modifiée ; décret n° 94-874 du 7-10-1994 modifié ; décret n° 2011-21 du 5-1-2011 ; arrêté du 9-9-2004 modifié ; arrêté du 28-11-2006

Article 1 - Le Titre II - Concours d'admission en troisième année de l'arrêté du 28 novembre 2006 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
« Titre II Second concours - Admission en cycle master »
« Article 16 - Les concours d'admission en cycle master permettent de construire un cursus de quatre semestres dans l'un des domaines des sciences fondamentales, des sciences de l'ingénieur, des sciences humaines et sociales enseignés à l'école. Ce cursus conduit à l'obtention d'un master pouvant être enrichi par une préparation à la fonction d'enseignant post-baccalauréat pour présenter le concours de l'agrégation ou par un stage de recherche.
Les élèves sont recrutés sur l'un des huit concours suivants :
- Mathématiques (niveau d'admission : 2ème année du cycle master)
- Physique (niveau d'admission : 2ème année du cycle master)
- Chimie (niveau d'admission : 2ème année du cycle master)
- Biochimie-génie biologique (niveau d'admission : 2ème année du cycle master)
- Informatique (niveau d'admission : 1ère ou 2ème année du cycle master)
- Sciences de l'ingénieur (niveau d'admission : 1ère ou 2ème année du cycle master)
- Droit-économie-gestion-sciences sociales (niveau d'admission : 1ère ou 2ème année du cycle master)
- Anglais (niveau d'admission : 1ère ou 2ème année du cycle master).
Pour être autorisés à s'inscrire à ces concours, les candidats doivent pouvoir justifier, lors de l'admission à l'école et selon le niveau d'admission visé, d'un diplôme valorisé à hauteur de 180 ou de 240 unités ECTS obtenu en université ou école d'ingénieur figurant sur la liste des écoles habilitées à délivrer ce diplôme établie par la commission du titre d'ingénieur ou en école supérieure de commerce.
Nul ne peut être autorisé à se présenter plus de deux fois aux épreuves des concours d'admission en cycle master.
Ces concours comportent une phase préalable d'examen du dossier d'études supérieures.
Pour les concours mathématiques, physique, chimie et biochimie-génie biologique l'examen du dossier d'études supérieures constitue la phase de pré-admissibilité à l'issue de laquelle les candidats retenus sont convoqués aux épreuves écrites.
Pour les concours informatique, sciences de l'ingénieur, droit-économie-gestion-sciences sociales et anglais l'examen du dossier d'études supérieures constitue la phase d'admissibilité à l'issue de laquelle les candidats retenus sont convoqués aux épreuves orales et pratiques d'admission. »
« Article 17 - Toute candidature fera l'objet de l'examen préalable du dossier d'études supérieures, effectué par un jury composé spécifiquement pour chaque concours ; ce dossier comprend :
a) Le descriptif chronologique exhaustif des études suivies et activités pratiquées à partir du baccalauréat accompagné de tous les justificatifs permettant d'apprécier les modalités de validation et d'obtention, en université ou en grandes écoles, du nombre d'unités ECTS requis pour le niveau visé ;
b) Une lettre de motivation comportant notamment le projet de formation du candidat à l'ENS de Cachan. Le candidat pourra joindre tout élément ou synthèse sur ses activités scientifiques antérieures.
À l'issue de cette première phase de sélection sur dossier :
- Les concours mathématiques, physique, chimie, biochimie-génie biologique comportent des épreuves écrites d'admissibilité pour les candidats dont le dossier d'études supérieures a été retenu puis des épreuves d'admission écrites, orales ou pratiques pour les admissibles. L'épreuve écrite d'admission est une épreuve de français et de culture générale, elle consiste en un résumé de texte ; à partir d'une question se rattachant au texte, le candidat doit construire une réponse argumentée et personnelle.
- Les concours informatique, sciences de l'ingénieur, droit-économie-gestion-sciences sociales, anglais comportent des épreuves d'admission orales ou pratiques pour les candidats dont le dossier d'études supérieures a été retenu.
Pour l'ensemble des concours d'admission en cycle master, l'une des deux épreuves orales ou pratiques d'admission est l'épreuve d'entretien, éventuellement couplée à l'interrogation scientifique.
Elle permet d'apprécier la culture, les motivations, le cursus de formation visé à l'école et le projet de carrière du candidat par référence au dossier d'études supérieures dont l'examen a fait l'objet de la phase préalable. »
« Article 18 - Mathématiques.
Épreuves écrites d'admissibilité :
1. Mathématiques I (durée : cinq heures ; coefficient 5).
2. Mathématiques II (durée : cinq heures ; coefficient 5).
Épreuve écrite d'admission :
Français et culture générale (durée : trois heures ; coefficient 3).
Épreuves orales d'admission (leurs durées sont fixées par le jury) :
1. Interrogation de mathématiques (coefficient 4).
2. Entretien (coefficient 3) prenant la forme d'un exposé du candidat à partir d'un texte d'intérêt général ou scientifique suivi de questions. »
« Article 19 - Physique.
Épreuves écrites d'admissibilité :
1. Sciences physiques (durée: cinq heures ; coefficient 5) comprenant deux parties :
- un sujet de physique ;
- un sujet de chimie.
2. Physique (durée : cinq heures ; coefficient 5).
Épreuve écrite d'admission :
Français et culture générale (durée : trois heures ; coefficient 3).
Épreuves pratiques et orales d'admission (leurs durées sont fixées par le jury) :
1. Interrogation de physique à partir d'un thème concret suivie d'un entretien (coefficient 5).
2. Manipulation de physique (coefficient 5).
L'interrogation de physique pourra prendre diverses formes : interrogation sur un sujet en référence au programme de première année de master ou de classe préparatoire, ou à partir d'un article scientifique dont il sera demandé de faire l'analyse et la synthèse. »
« Article 20 - Chimie.
Épreuves écrites d'admissibilité :
1. Chimie-physique (durée : cinq heures ; coefficient 5).
2. Chimie moléculaire (durée : cinq heures ; coefficient 5).
Épreuves écrites d'admission :
Français et culture générale (durée : trois heures ; coefficient 3).
Épreuves pratiques et orales d'admission (leurs durées sont fixées par le jury) :
1. Manipulation et interrogation de chimie (coefficient 6).
2. Interrogation de chimie suivie d'un entretien (coefficient 4). »
« Article 21 - Biochimie-génie biologique.
Épreuves écrites d'admissibilité :
1. Composition de biochimie et de génétique moléculaire (durée : cinq heures ;
coefficient 5).
2. Composition de biologie humaine et de microbiologie (durée : cinq heures ; coefficient 5).
Épreuve écrite d'admission :
Épreuve de français et de culture générale (durée : trois heures ; coefficient 3).
Épreuves pratiques et orales d'admission (leurs durées sont fixées par le jury) :
1. Travaux expérimentaux (coefficient 5).
2. Entretien (coefficient 5) prenant la forme d'un exposé du candidat à partir d'un texte d'intérêt général ou scientifique suivi de questions. »
« Article 22 - Informatique.
Épreuves pratiques et orales d'admission (leurs durées sont fixées par le jury) :
1. Interrogation d'informatique (coefficient 2).
Le thème abordé, le sujet et les connaissances attendues pour l'interrogation orale d'informatique seront en adéquation avec le cursus décrit par le candidat dans le dossier d'études supérieures présenté en présélection.
2. Entretien (coefficient 1) prenant la forme d'un exposé du candidat à partir d'un texte d'intérêt général ou scientifique suivi de questions. »
« Article 23 - Sciences de l'ingénieur.
Épreuves pratiques et orales d'admission (leurs durées sont fixées par le jury) :
Interrogation et manipulation thématique dans l'une des quatre options proposées à l'inscription et choisie de façon irréversible par le candidat : mécanique, génie civil, physique appliquée à l'électricité et mécatronique (coefficient 1).
Le thème abordé, le sujet et les connaissances attendues pour l'interrogation orale et la manipulation thématique seront en adéquation avec le cursus décrit par le candidat dans le dossier d'études supérieures présenté en présélection.
2. Entretien (coefficient 1) prenant la forme d'un exposé du candidat à partir d'un texte d'intérêt général, scientifique ou technologique suivi de questions. »
« Article 24 - Droit, économie, gestion, sciences sociales.
Épreuves orales d'admission :
1. Épreuve disciplinaire dans l'une des cinq options proposées à l'inscription et choisie de façon irréversible par le candidat : droit, économie, gestion, histoire, sociologie
(coefficient 1).
L'objectif de cette épreuve de 45 minutes, avec une préparation préalable de 2 heures, est d'évaluer la culture générale et les capacités de raisonnement des candidats dans la discipline qu'ils ont choisie. Les candidats devront expliquer, interpréter et commenter des documents en lien avec l'actualité. Le jury tiendra compte du niveau d'admission visé par le candidat dans les documents constituant le dossier qui lui sera soumis ainsi que dans les questions posées.
2. Entretien d'une durée de 30 minutes, sans préparation préalable, portant sur le projet de formation et visant à s'assurer de la pertinence de celui-ci par rapport aux formations proposées par l'école. La discussion s'appuie sur le dossier d'études supérieures (coefficient 1). »
« Article 25. Anglais.
Épreuves orales d'admission :
1. Exposé d'une durée de 45 minutes, avec préparation préalable de 2 heures, portant sur un dossier thématique de plusieurs documents en lien avec l'anglais de spécialité (coefficient 1).
Les candidats visant une admission en 1ère année du cycle master effectueront un commentaire de textes spécialisés. À partir d'un dossier thématique comportant des textes scientifiques, économiques ou juridiques en langue anglaise, ils devront dégager les principaux traits stylistiques caractéristiques d'une spécialisation de l'anglais au sein des documents proposés et comparer les différentes formes de spécialisation constatées.
Les candidats visant une admission en 2ème°année du cycle master effectueront un exposé de synthèse à partir d'un dossier thématique comportant des travaux de recherche en anglais de spécialité ; ils devront dégager les principaux enjeux scientifiques de la thématique traitée dans le dossier, identifier les problèmes épistémologiques soulevés par celui-ci et démontrer leur maîtrise des principaux concepts de l'anglais de spécialité. »
2. Entretien d'une durée de 30 minutes, sans préparation préalable, portant sur le projet de formation et le projet professionnel du candidat (coefficient 1).

Article 2 - Les articles 26 à 29 de l'arrêté du 28 novembre 2006 susvisé sont supprimés.

Article 3 - Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle et le président de l'École normale supérieure de Cachan sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au Bulletin officiel du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Fait le 13 décembre 2011


Pour le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche
et par délégation,
Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle,
Patrick Hetzel

Abonnement

Abonnez-vous à l'alerte courriel 
pour recevoir chaque semaine le sommaire du B.O.  :

S'abonner au sommaire

Se désabonner

 

Mentor

Recherche de textes réglementaires parus au B.O. et au J.O.  du M.E.N.E.S.R.

Mentor vous permet de consulter :

  • les références des textes parus au B.O. ou au J.O. après 1987
  • l'intégralité  des textes s'ils sont postérieurs à juillet 1989 pour le B.O. et à juillet 2003 pour le J.O.

Le moteur de recherche Mentor

Retour haut de page