Toute l'actualité stratégie

Résultats de l'appel à manifestations d'intérêt (A.M.I.) Equipements Structurants pour la Recherche (E.S.R.: EquipEx+)

Le grand plan d'investissement

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l'investissement, ont le grand plaisir d'annoncer les lauréats de la sélection de l'appel à manifestations d'intérêt Equipements structurants pour la recherche : EquipEx+

Communiqué - Publication : 18.12.2020
Frédérique Vidal

L'utilisation d'équipements scientifiques aux meilleurs standards internationaux en termes de performance est devenue une condition de la compétitivité de la recherche française. Leur impact de long terme sur la production scientifique et celle de nouvelles technologies est un enjeu majeur pour l'avenir scientifique et économique de la France. Ils constituent également un important facteur de structuration en favorisant les synergies entre les équipes et entre les disciplines mais également entre recherches publique et privée ; ils constituent autant d'atouts dans un contexte de concurrence internationale accrue.

C'est pourquoi l'Etat investit depuis longtemps dans le soutien à ces équipements. Dès le premier Programme d'investissements d'avenir (P.I.A.), ils ont ainsi fait l'objet d'investissements importants à travers les actions EquipEx ou Infrastructures de recherche en biologie/santé.

L'action Equipements structurants pour la recherche du P.I.A.3 ou E.S.R./EquipEx+, poursuit cette ambition avec la volonté de soutenir de nouveaux équipements d'envergure nationale, dont la vocation principale est la recherche scientifique et qui promeuvent un leadership scientifique français. Cette action participe également de la transformation numérique de la recherche et de l'innovation en intégrant les évolutions indispensables pour une recherche efficace et dotée de moyens à l'état de l'art.

Cet investissement particulièrement conséquent permettra de doter la France d'équipements scientifiques nécessaires au maintien de l'excellence de sa recherche aux meilleurs standards internationaux.

Un jury international a été mis en place pour examiner les projets soumis suite à l'appel à manifestations d'intérêt lancé dans le cadre de cette action. Présidé par Mme Sakura Pascarelli, directrice scientifique de l'infrastructure de recherche européenne XFEL à Hambourg, ce jury, après avoir évalué les 135 projets déposés, a proposé, le classement de :

  • 32 projets A+ dont le jury recommandait fortement le financement ;
  • 20 projets A dont le jury recommandait le financement dans la limite des moyens disponibles.

Sur recommandation du comité de pilotage de l'action Equipements structurants pour la recherche (E.S.R./EquipEx+) qui s'est tenu les 6 et 23 novembre 2020, le Premier ministre a décidé de retenir pour financement les 32 projets A+ et 18 projets A, les deux projets A restant étant inscrits sur une liste complémentaire. . Les moyens attribués directement à ces projets s'élèvent à 422 millions d'euros.


Le tableau ci-dessous présente ces projets A+ et A ainsi que ceux inscrits sur cette liste complémentaire. Les 50 projets retenus entrent désormais dans une phase de dialogue avec les équipes du M.E.S.R.I. et de l'A.N.R.afin de finaliser le dossier de financement.

Ces projets retenus présentent une large couverture territoriale (illustrée par la carte des projets ci-dessous), ainsi que disciplinaire (comme en témoignent les différents exemples cités ci-après).

La ministre de l'Enseignemnet supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et le Secrégtaire générale pour l'investissement félicitent chaleureusement les équipes qui se sont mobilisées sur ces projets et à remercient le jury international, notamment sa présidente pour la qualité de leur travail et leur grande implication.

Aujourd'hui, pour figurer parmi les leaders en matière de recherche, nous avons besoin d'équipements de pointe dans toutes les disciplines, tout en prenant le virage du numérique dans nos pratiques de recherche. Je suis très heureuse d'annoncer cet investissement de 422 millions d'euros, très attendu par nos laboratoires, et qui démontre une nouvelle fois l'ambition du gouvernement de faire rayonner notre recherche à l'international, a déclaré Frédérique Vidal.
 

A travers le Programme d'investissements d'avenir qui lui est rattaché, le Premier ministre a décidé de soutenir 50 nouveaux équipements de recherche de standard international, pour renforcer l'excellence et l'attractivité de la recherche scientifique française et, grâce à elle, renforcer la compétitivité de notre pays par l'innovation fait savoir Guillaume Boudy.

Curriculum Vitae de Madame la professeure Sakura Pascarelli, présidente du jury international

Madame Sakura Pascarelli, directrice scientifique de l'European-XFEL à Hambourg, est une physicienne italienne. Avant de rejoindre l'European XFEL, Mme Pascalleri était en poste à l'European Synchrotron Radiation Facility (ESRF) à Grenoble.

Mme Pascarelli a étudié la physique à l'Université Sapienza de Rome, avant de préparer et soutenir un doctorat à l'Université de Grenoble. Elle a ensuite travaillé comme chercheuse au sein de l'ESRF, à différents postes d'encadrement. Elle a notamment été responsable de deux stations expérimentales de l'ESRF : les lignes de lumière BM23 et ID24, toutes deux utilisées pour observer à l'échelle de l'atome les structures électroniques de la matière. Par ailleurs, Mme Sakura Pascarelli a également participé à de nombreux comités scientifiques (tels celui de l'Australian Synchrotron ou encore celui du Spanish Synchrotron ALBA).

Répartition des participations des établissements partenaires des projets proposés au financement (32 A+ et 18 A)

Equipex+

Exemples d'équipement sélectionné

Biblissima+ (Etablissement coordinateur : CAMPUS CONDORCET - 14 partenaires)

Biblissima+ est une infrastructure numérique multipolaire de recherche fondamentale et de service consacrée à l'histoire de la transmission des textes anciens, des premières tablettes d'argile mésopotamiennes, il y a 3 000 ans, aux premiers livres imprimés, quels que soient les supports et les langues. Biblissima+ est à l'échelle nationale le lieu de traitement et de mise en interopérabilité de toutes les données en jeu dans l'histoire de la transmission et de l'étude des cultures écrites anciennes. Biblissima+ concerne l'ensemble des collections patrimoniales transmettant des textes anciens, y compris les sources archéologiques, les sceaux et monnaies, mais aussi les archives d'érudits modernes et de chercheurs contemporains.

L'agrégation des données se fait autour d'un enrichissement massif des référentiels data.biblissima, mis à la disposition des grands acteurs du monde de la conservation et de la diffusion scientifique, afin de leur permettre d'affiner la fouille de données dans la documentation qu'ils mettent à disposition des usagers. En retour, Biblissima+ agrège autour de ses identifiants la numérisation des sources anciennes, les ressources documentaires, la bibliographie (éditions électroniques, articles et ouvrages archivés, publications vivantes). On verra s'articuler et s'enrichir mutuellement différents outils nationaux de grande envergure sur une thématique large et variée, qui se trouve à la base de toute histoire de la culture. Ainsi d'importants bassins de données deviendront interopérables, comme le souhaitent les utilisateurs.

HIPE (Etablissement coordinateur : Université Aix-Marseille - 5 partenaires)

Ce projet EquipEx permettra de doter le site d'Aix-Marseille d'un équipement scientifique majeur et unique dédié au rôle de l'activité physique dans le bien-être, la prévention et le traitement des pathologies & la performance. En effet, au cours des 20 dernières années, plusieurs études scientifiques ont démontré une corrélation entre activité physique et santé. Il a ainsi été démontré qu'en suivant simplement les recommandations de l'organisation mondiale de la santé (OMS), c'est-à-dire 30 minutes de sport par jour, l'espérance de vie en bonne santé augmente d'environ 3 ans. Cependant, des études récentes ont montré que seuls 70 % des français et 53 % des françaises respectent ces recommandations.

Inspiré du GSK Human Performance Lab, un laboratoire de pointe visant à approfondir la compréhension de la performance humaine, HIPE - Health Improvement through Physical Exercise (Améliorer la Santé par l'Exercice Physique) - s'appuie sur quatre caractéristiques originales, qui lui confèrent une position unique en France et au niveau international :

  1. Il s'appuie sur les plateformes existantes pour développer un équipement complet et de pointe couvrant les évaluations de la composition corporelle (os, muscle, eau, graisse...), fonctionnelles dynamiques et systématiques (force, vitesse, endurance...), métaboliques, du comportement et les ressources biologiques (biomarqueurs...).
  2. Ensuite, un camion mobile multimodal permettra d'élargir le champ de la recherche au-delà des structures hospitalières et de soins, de soutenir les fédérations sportives, de pratiquer la recherche in vivo, et de toucher le public national puis européen.
  3. Ce projet interdisciplinaire vise à catalyser les synergies entre chercheurs, cliniciens et organisations sportives de diverses disciplines et croiser les expertises, notamment la force, l'endurance, l'activité musculaire, le comportement, la cognition, l'hydratation/nutrition, le métabolisme, et les pratiques sportives.
  4. Enfin, s'appuyant sur les partenariats socio-économiques de l'Institut Carnot Star, HIPE adoptera une orientation translationnelle pour faciliter le développement d'outils novateurs de diagnostic et de pronostic, d'interventions thérapeutiques et de stratégies préventives, avec plusieurs technologies innovantes : chambre climatique & calorimétrique, machine force/vitesse, dispositifs IRM (antennes, ergomètres a-magnétiques...).

IDEE (Etablissement coordinateur : Université Paris, Sciences & Lettres - 6 partenaires)

Le projet Innovation, Données et Expérimentations en Éducation (IDEE) vise à faire de la France un leader dans la recherche expérimentale en éducation et à faciliter le recours à l'expérimentation à grande échelle pour le nombre le plus élevé possible de chercheurs. Le projet combine :

  1. un accès aux données administratives sur l'éducation qui rendra une telle recherche plus simple, moins coûteuse et mieux sécurisée ;
  2. des équipements de pointe et des protocoles validés pour mettre en œuvre des instruments de mesure innovants et facilement réplicables à faible coût ;
  3. des outils permettant de relier et de faire dialoguer le monde de la recherche et celui de l'éducation. Un principe général du projet est de s'appuyer au maximum sur les rendements d'échelle que cet équipement peut assurer.

La plate-forme virtuelle IDEE va proposer une librairie ouverte réunissant des instruments méthodologiques à la pointe de la recherche, des outils de formation, et des moyens de faire se rencontrer les différents acteurs et leurs projets. Cette plateforme sera accessible au monde de l'éducation et à une vaste communauté de chercheurs.

InfectioTRON (coordinateur : université Claude Bernard Lyon 1 - 8 partenaires)

Le concept de "One Health" est reconnu comme un concept majeur dans le domaine de la prévention et de la gestion des maladies infectieuses. L'intégration de disciplines telles que l'écologie, l'évolution, l'immunologie et l'infectiologie est particulièrement nécessaire dans le contexte des maladies (zoonotiques) (ré)émergentes, des maladies à transmission vectorielle et de la résistance aux antimicrobiens. Toutefois, après quinze ans, la mise en œuvre de cette approche est encore limitée. Les obstacles sont connus et reposent sur la difficulté de proposer des outils intégratifs autour de communautés interdisciplinaires, et reliant le terrain au laboratoire.
Le projet InfectioTron relève ce défi en s'appuyant sur trois leviers :

  1. une communauté riche, reconnue et interdisciplinaire. Le projet s'appuie sur une communauté réunissant praticiens hospitaliers et vétérinaires, infectiologues, immunologistes, écologistes et évolutionnistes couvrant la santé humaine, animale et végétale. D'abord structurée dans le cadre du Labex Ecofect, cette communauté sera élargie à la santé des plantes et renforcée en fournissant des outils pour rassembler les partenaires autour de projets communs ;
  2. un écosystème de structures et de plateformes complémentaires et coordonnées. Unique en France, il permet l'étude de systèmes infectieux depuis leur environnement naturel jusqu'à l'analyse des mécanismes moléculaires et cellulaires des infections ;
  3. un outil pour le développement de l'écosystème lyonnais. Le lancement du Pôle de Santé Publique Vétérinaire est un signe fort de la volonté que Lyon devienne un centre de référence international sur l'approche One Health.

OBS4CLIM (Etablissement coordinateur : Centre National de la Recherche Scientifique CNRS - 18 partenaires)

OBS4CLIM est l'effort concerté pour l'innovation des trois composantes françaises des nœuds nationaux des infrastructures européennes de recherche (IR) du domaine atmosphérique : le projet ESFRI ACTRIS, le Landmark ESFRI IAGOS et la composante atmosphérique du Landmark ESFRI ICOS.

OBS4CLIM développe une stratégie commune pour les investissements et la mise en place de services visant à renforcer l'intégration des « IR atmosphériques » et leurs synergies via, par exemple, l'innovation, l'utilisation conjointe des équipements et l'harmonisation des conditions d'accès. OBS4CLIM est ainsi le projet ESR/EquipEx+ « atmosphère » de l'ensemble de la communauté concernée au niveau national, et permettra aux trois IR miroirs françaises (ACTRIS-FR, IAGOS-FRANCE, ICOS-France) de répondre aux nouveaux défis posés pour l'observation de la Terre et de fournir à leurs utilisateurs des données pertinentes et des services innovants.

L'objectif d'OBS4CLIM est de fournir aux IR atmosphériques un investissement adéquat afin de continuer à servir les utilisateurs au plus haut niveau de qualité pour les 15 prochaines années. De plus, OBS4CLIM permettra de répondre aux nouveaux besoins exprimés, comme par exemple, de valoriser les réseaux dans leurs quatre dimensions (des séries temporelles plus longues et ininterrompues, des synergies avec les observations depuis l'espace, un réseau plus global et plus dense dans certaines régions spécifiques, des spécialisations intelligentes...).

NANOFUTUR (Etablissement coordinateur : Centre National de la Recherche Scientifique C.N.R.S. - 19 partenaires)

NANOFUTUR, projet d'investissement, est porté par la communauté académique française des nanotechnologies et fédère le réseau RENATECH+ (5 centrales RENATECH et 27 centrales régionales récemment associées). Le réseau RENATECH+, piloté par le C.N.R.S., comprend aujourd'hui des unités mixtes associant le C.N.R.S., le C.E.A. ainsi que des universités et des écoles d'ingénieur.

NANOFUTUR a identifié les équipements permettant de rester compétitif afin de relever les défis en nanofabrication et nanotechnologies de la décennie à venir. Les thématiques d'avenir sur lesquelles l'expertise française est très compétitive sont : (1) la photonique, évoluant vers l'intégration sur puce de fonctions plus variées pour le traitement de l'information - incluant l'information quantique ou l'intelligence artificielle, (2) la spintronique, prometteuse d'une réduction majeure de la consommation électrique du monde numérique, (3) les technologies TeraHertz qui seront rapidement utilisées après la 6G ou la 7G pour les communications sans fil à ultra-haut débit, (4) les nanobiotechnologies qui permettront de mieux comprendre le fonctionnement des organismes vivants et de réaliser des dispositifs médicaux ultra-miniatures implantés sur l'Homme, (5) les capteurs, qui seront à l'avenir de plus en plus omniprésents dans l'internet des objets. Enfin, un défi fondamental sous-jacent commun à tout ce qui précède, (6) « nano-manipulation et nano-assemblage » permettra par l'assemblage de couches nanométriques ultra-pures, de réaliser de nouvelles fonctions inaccessibles jusqu'à présent. Les équipements choisis sont souvent uniques au plan européen et, au niveau national, ils seront les seuls de ce type à être accessibles à tous.

TIRREX (Etablissement coordinateur : Centre National de la Recherche Scientifique C.N.R.S. - 19 partenaires)

TIRREX (Technological Infrastructure for Robotics Research of Excellence) est le fruit de plusieurs années de recherche et de réflexion dans le domaine de la robotique. Il vise à développer de nouvelles plateformes emblématiques en robotique avec une coordination nationale pour leur accès et leur développement. Le projet rassemble tous les acteurs majeurs de la recherche académique française en robotique (CNRS, INRIA, CEA, INRAE) et s'articule autour de 6 axes thématiques (Robotique humanoïde, Robotique XXL, Micro-Nano robotique, Robotique terrestre autonome, Robotique aérienne et Robotique médicale) et des axes transverses (Prototypage & Conception et Manipulation) conçus pour irriguer les axes thématiques. Amenant l'ouverture à un niveau jamais atteint en robotique, un 3e axe transversal se concentrera sur l'infrastructure ouverte. Il vise à garantir, à normaliser l'accès et le caractère libre des données, des logiciels et des publications produites (FAIR data et logiciels open source).

Au-delà de l'intérêt scientifique de cette infrastructure pour la recherche en robotique, TIRREX s'appuie également sur le soutien de plus de cinquante entreprises ou réseaux d'entreprises soulignant son intérêt économique majeur.

Liste projets A +

AcronymeNomEtablisst coordinateurAxe (1: numérique; 2: générique)Domaine scientifique
2D-MAG Matériaux magnétiques bidimensionnels Université de Montpellier 2 SME
ADD4P Fabrication Additive de verres et composants pour la
photonique
C.N.R.S. 2 SME
DurabilitHY Etude de la durabilité des technologies hydrogène : piles à combustible et électrolyseurs de fortes puissances de type PEM Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées 2 SME
e-DIAMANT Réseau technologique pour les applications scientifiques et industrielles des capteurs diamant Ecole Normale Supérieure Paris-Saclay 2 SME
FASUM Aimant supraconducteur Mutualisé de Quarante Tesla Université Grenoble Alpes 2 SME
HYBAT Technologies antimoniures hybrides Université de Montpellier 2 SME - Math info
NANOFUTUR Investissements en NANOfabrication pour les Investissements en nanotechnologies du FUTUR C.N.R.S. 2 SME
NEWGAIN Nouvel Injecteur au GANIL Grand Accélérateur National d'Ions Lourds 2 SME
ARGO-2030 Global array of autonomous profiling floats monitoring seawater properties Institut Français de Recherche et d'Explotation de la Mer 2 STUE
MAGNIFIX Mise Au meilleur niveau Global et Nouvelles Infrastructures Françaises d'Investigation aux rayons X durs C.N.R.S. 2 STUE - SME - BioMed
T-REFIMEVE Service mutualisé temps-fréquence par fibre optique Université Sorbonne Paris Nord 2 STUE - SME
F-CELT Contribution Française à l'instrumentation de l'Extremely Large Telescope C.N.R.S. 2 STUE
TERRA FORMA Concevoir et tester l'observatoire intelligent des territoires à l'heure de l'Anthropocène C.N.R.S. 2 STUE
OBS4CLIM Système d'observation intégré pour l'atmosphère Centre National de la Recherche Scientifique C.N.R.S. 2 STUE
GAIA DATA Infrastructure distribuée de données et services pour l'observation, la modélisation et la compréhension du système Terre, de la biodiversité et de l'environnement C.N.R.S. 1 STUE
BioCF Biobanque Cohortes Françaises Institut national de la santé et de la recherche médicale 2 BioMed
HIPE Améliorer la santé par l'exercice physique Aix-Marseille Université 2 BioMed
ALADIN Apprentissage actif pour accélérer le développement de biocatalyseurs pour la biotechnologie industrielle Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement 2 BioMed
NanoCryoClem Microscopie corrélative à haute résolution en conditions cryogéniques Université de Bordeaux 2 BioMed
PRESENCE Paris-Saclay IRM Et Neurosciences à Champ Extrême Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Atlernatives 2 BioMed
Spatial-Cell-ID Equipement national de transcriptomique spatio-temporelle à résolution cellulaire Ecole Normale Supérieure de Lyon 2 BioMed - SME - Math Info
CIRCUITPHOTONICS Centre d'imagerie de la dynamique des circuits neuronaux Aix-Marseille Université 2 BioMed
InfectioTRON Outils Intégratifs et multidisciplinaires pour l'étude des maladies infectieuses de l'environnement au laboratoire Université Claude Bernard Lyon 1 2 BioMed
ONCO-PHEN-SCREEN Une plateforme ultramoderne pour le criblage phénotypique en oncologie Université Paris Sciences et Lettres 2 BioMed
FITS Services numériques fédérés du CNRS pour les infrastructures de recherche C.N.R.S. 1 Math Info - SME - STUE - BioMed - SHS
aQCess Calcul quantique atomique en tant que service Calcul quantique atomique en tant que service 2 Math info - SME
IDEC Imagerie et Détection computationnelles Aix Marseille Université 2 Math Info - SME - BioMed
TIRREX Infrastructure technologique pour la recherche d'excellence en robotique C.N.R.S. 1 Math info
Biblissima+ Observatoire des cultures écrites, de l'argile à l'imprimé Campus Condorcet 1 SHS - Math info
WeShare Infrastructure digitale pour la recherche en science humaine et sociale pour le cancer Infrastructure digitale pour la recherche en science humaine et sociale pour le cancer 1 SHS - BioMed
CONTINUUM Continuité collaborative du numérique vers l'humain C C.N.R.S. 1 SHS - Math Info - SME - STUE - BioMed
IDEE Innovation, Données et Expérimentations en Education Université Paris Sciences et Lettres 1 SHS

Liste des projets A

AcronymeNomEtablisst coordinateurAxe (1: numérique; 2: générique)Domaines scientifiques
IMF-NMR RMN à champs multiples intégrés - un nouveau concept de spectroscopie RMN pour la chimie, la biologie et la santé Université Paris Sciences et Lettres 2 SME - BioMEd
SMARTLIGHT SMARTLIGHT is a proposed research platform of key facilities to drive the next generation of Smart Photonic technologies Université de Bourgogne Franche-Comté 2 SME
CALHIPSO Compaction et Assemblage métaLliques par HIP, une Solution innOvante Université de Bourgogne Franche-Comté 2 SME
PACIFICS Initiative Accélérateurs pour les Futurs Systèmes Innovants C.N.R.S. 2 SME
DeepSea'nnovation Capteurs et préleveurs innovants et de rupture pour les sciences marines grand fonds Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer 2 STUE
Marmor Equipement géophysique de recherche marine avancée et observatoire multidisciplinaire pour la recherche et la surveillance à Mayotte Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer 2 STUE
ANVOLE Acquisition d'un Nouvel aVion pour l'Observation à Long rayon d'action de l'Environnement : un avion-laboratoire d'excellence pour l'innovation française dans la lutte contre le changement climatique et les risques naturels, l'observation spatiale de la Terre et l'aviation civile et militaire C.N.R.S. 2 STUE
IMAGINE2 Plate-forme nationale d'IMAGerie et d'analyse pour la transItion environNEmentale et énergétiquE Aix-Marseille Université 2 STUE - SME
MetEx+ La métabolomique et la fluxomique de nouvelle génération, de la population aux cellules uniques Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement 2 BioMed
France-Cryo-EM Instrumentation nationale en Cryo microscopie électronique C.N.R.S. 2 BioMed
MuDiS4LS Espaces numériques mutualisés pour des données FAIR en biologie-santé C.N.R.S. 1 BioMed
AO-EMBRC Observatoires Augmentés du Centre National de Ressources Biologiques Marines (EMBRC-France) Sorbonne Université 2 BioMed
HALiance HAL Interoperability, Accessibility and Network Centric Environment C.N.R.S. 1 Math Info - SME - STUE - BioMED - SHS
MesoNET Réseau de mesocentres Grand Equipement National de Calcul Intensif 1 Math Info - SME - STUE - BioMED - SHS
PLADIFES PLATE-FORME DE CALCUL NUMERIQUE, INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET BASE INTERNATIONALE DE DONNEES ENVIRONNEMENTALES, FINANCIERES ET SOCIETALES A FREQUENCE ELEVEE Institut Louis Bachelier 2 Math info - SHS
COMMONS Consortium de moyens mutualisés pour des services et données ouvertes en SHS C.N.R.S. 1 SHS
LifeObs Observatoire français des parcours de vie Institut national d'études démographiques 2 SHS
ESPADON-PATRIMEX+ En Sciences du Patrimoine, l'Analyse Dynamique des Objets anciens et Numériques Fondation des sciences du patrimoine 2 SHS - Math Info - SME

  Liste complémentaire

AcronymeNomEtablisst coordinateurAxe (1: numérique; 2: générique)Domaines scientifiques
4D-OMICS Construire un instrument numérique régional pour la biologie quantitative multi-échelle Université Côte d'Azur 1 Math Info - BioMED
e-COL+ e-COL+, la valorisation des données naturalistes en France Muséum National d'Histoire Naturelle 2 SHS - Math Info - STUE - BioMED



Publication : 18.12.2020
Retour haut de page