9

  Accueil | Qui sommes-nous ?Chiffres |  Publications | Contrats | Formulaires | REPERES |
| Liste de diffusion | ChercherFAQ | Sigles | Plan du site | Contacts | Nouveau

   
Les profils régionaux de la recherche en 2008 (NI 11.12, août)



L’Île-de-France conserve en 2008 son rôle prédominant dans la recherche et développement. Cependant, au-delà des effets de taille, en combinant différents indicateurs sur le niveau et la structure de la recherche publique et privée des régions, on obtient une cartographie alternative laissant apparaître quatre groupes de comportements relativement homogènes : les régions avec un fort potentiel de recherche, les régions où la recherche publique et les PME sont particulièrement actives, les régions proches du profil moyen, les régions où la recherche est surtout exécutée par les
entreprises et où la recherche publique est d’abord menée par les universités. Une région, isolée par la spécialisation de
ses activités de R&D, constitue un cinquième groupe. En fait, les régions françaises sont principalement différenciées
par le poids des EPIC et des universités dans la recherche publique et par la place de la haute technologie dans la recherche privée.

 
Olivier Dorothée et Laurent Perrain, MESR DGSIP/DGRI SIES
MAJ 04/08/11