Accueil |Qui sommes-nous ?Chiffres |  Publications | Contrats | Formulaires | REPERES |
| Liste de diffusion | ChercherFAQ | Sigles | Plan du site | Contacts | Nouveau

   
Dépenses de recherche et développement en France en 2001 Premières estimations pour 2002 (NR 04.02, mars)


En 2001, la part de la dépense intérieure de recherche et développement (DIRD) dans le PIB s'établit à 2,23 %, loin derrière les 2,3 %-2,4 % du début de la décennie. Ce ratio est comparable à celui de 2000 à méthode constante. La nette reprise des dépenses de recherche et développement dans les entreprises depuis l'année 1999, croissance supérieure à celle du PIB, compense des dépenses de R&D dans le secteur public qui évoluent comme le PIB. Les prévisions 2002 ne permettent pas d'envisager de retournement majeur. Depuis dix ans, les entreprises réalisent 62 % de la DIRD. Elles ont accru leur effort financier pour soutenir cette croissance, compte tenu du recul des financements publics, notamment de la Défense. Cette situation est relativement stabilisée depuis trois ans.

Philomène Abi-Saab, Monique Bonneau et Florent Favre MJENR DEP B3


MAJ 4/03/04