Accueil |Qui sommes-nous ?Chiffres |  Publications | Contrats | Formulaires | REPERES |
| Liste de diffusion | ChercherFAQ | Sigles | Plan du site | Contacts | Nouveau

   

Dépenses de recherche et développement en France en 2002
Premières estimations en 2003 (NR 04.06, décembre)


En 2002, la part de la dépense intérieure de recherche et développement (DIRD) dans le PIB s'établit à 2,26%, ratio en progression depuis 1999. En effet, les dépenses de R&D dans les entreprises augmentent sensiblement depuis 1999, compensant des dépenses de R&D dans le secteur public qui ont évolué comme le PIB, avant d'afficher, en 2002, une croissance équivalente à celle des entreprises. Les prévisions 2003 s'inscriraient en rupture par rapport aux années précédentes dans les entreprises avec une baisse des dépenses de recherche. Les effectifs de personnes employés dans la recherche continuent de progresser plutôt au profit des chercheurs, leur part dans le total des emplois de la recherche augmentant depuis plusieurs années. La recherche publique est financée à 80%par des dotations budgétaires. La recherche réalisée par les entreprises est relativement concentrée : moins de 5%des entreprises réalisant deux tiers des dépenses, employant 60% des chercheurs et recevant 87% des financements publics destinés à la recherche en entreprise.

Philomène Abi-Saab, Catherine David, Estelle Dhont-peltrault, Florent Favre et François Musitelli MENESR DEP B3


MAJ 17/12/04