Concours d'innovation : les lauréats 2020 à l'honneur

concours d'innovation 600x400 v1

Les lauréats du Concours d'innovation 2020 (i-Lab, i-Nov et i-PhD) ont été mis à l'honneur, le lundi 9 novembre, sur les réseaux sociaux. Cet événement 100% digital a été l'occasion pour Barbara Pompili, Frédérique Vidal et Agnès Pannier-Runacher, de valoriser le concours et de mettre en avant les projets sélectionnés. Le Concours d'innovation favorise la création et le développement d'entreprises innovantes, notamment nées des avancées de la recherche de pointe française, à fort contenu technologique, ou favorisant les transitions écologique, énergétique ou alimentaire.

Actualité - 1ère publication : 9.11.2020 - Mise à jour : 25.11.2020



L'émission de "La Tribune" spéciale i-Lab, en présence de Frédérique Vidal

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des finances et de la Relance, ont valorisé, sur les réseaux sociaux, les lauréats 2020 du Concours d'innovation.

  • Le Concours d'innovation comporte 3 volets complémentaire : en amont, les concours i-PhD et i-Lab visent à encourager l'émergence et la création de start-up deeptech nées des avancées de la recherche de pointe française. En aval, le concours i-Nov soutient les projets de développement innovants portés par des start-up et des PME. 
  • Il encourage le développement d'entreprises fortement innovantes et technologiques nées des avancées de la recherche de pointe française.
  • Il marque un engagement de l'État via des financements, une labellisation et une communication renforcée.



continuum

L'État, à travers les concours pour l'entrepreneuriat i-PhD, i-Lab et i-Nov, propose un continuum de financement pour les créateurs d'entreprises.

73 lauréats i-Lab dont 10 Grands Prix

Le concours i-Lab vise à détecter des projets de création d'entreprises à technologies innovantes valorisant les résultats de la recherche publique. Organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en partenariat avec Bpifrance, il finance les meilleurs projets de recherche et de développement pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant, grâce à une aide financière importante (jusqu'à 600 000 euros par projet, pour un budget de 20 millions d'euros au total) et un accompagnement adapté.

En 22 ans d'existence, le concours i-Lab s'est imposé comme une référence dans le monde de l'innovation et un véritable accélérateur de croissance pour les start-up deeptech. Depuis 1999, il a permis la création de près de 2 100 entreprises, dont 63 % sont toujours en activité. Parmi elles, 25 jeunes pousses sont actuellement cotées sur Euronext ou sur le Nasdaq Europe.

Pour l'édition 2020, le jury d'experts a distingué 73 lauréats, dont 10 Grands Prix, parmi les 424 candidatures. Les projets lauréats concernent des enjeux d'avenir et répondent tous à des problématiques d'intérêt sociétal majeur, comme la médecine du futur, les maladies émergentes, la révolution quantique, la sécurité numérique ou l'agriculture durable...

En savoir plus sur les 73 lauréats i-Lab 2020

118 lauréats des 3e et 4e éditions du concours i-Nov

Co-piloté par le ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance et le ministère de la Transition écologique et opéré par l'ADEME, Bpifrance et FranceAgriMer, le concours i-Nov soutient des projets innovants portés par des start-up et PME afin de favoriser l'émergence d'entreprises leaders dans leur domaine et pouvant prétendre à une envergure mondiale. À travers le Programme d'investissements d'avenir (PIA), il mobilise jusqu'à 80 millions d'euros par an autour de thématiques comme la révolution numérique, la transition écologique et énergétique, la santé, la sécurité, etc.

Il permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600 000 euros et 5 millions d'euros et contribue à accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions et technologies innovantes.

118 lauréats pour un montant total de 66 millions d'euros :

Les 5e et 6e éditions du concours i-Nov sont en cours d'instruction, les lauréats seront annoncés en 2021.

 29 jeunes chercheurs lauréats i-PhD

Événement co-organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Bpifrance, le concours i-PhD, lancé en 2019, vise à soutenir les doctorants et les jeunes docteurs souhaitant valoriser leurs travaux de recherche et à aider la création d'entreprises mettant en œuvre des innovations de rupture.

Il s'agit de promouvoir les démarches entrepreneuriales des jeunes chercheurs, en particulier vers la création de start-up deeptech et de soutenir des projets ambitieux et très en avance de phase (visibilité, formation, réseaux, accès et accompagnement vers les dispositifs de financement).

La première édition du concours i-PhD a récompensé, en février 2020, 29 doctorants et jeunes docteurs dont 7 Grands Prix attribués à des projets particulièrement prometteurs. Parmi les secteurs concernés : la santé, l'énergie, les matériaux ou le spatial...

Le site de Bpifrance

Le palmarès i-PhD (février 2020)
29 jeunes chercheurs valorisés
Le communiqué

1ère publication : 9.11.2020 - Mise à jour : 25.11.2020
Investir l'avenir

Avec les moyens du Programme d'investissements d'avenir (PIA) et ceux supplémentaires apportés par le plan France Relance du gouvernement et les perspectives ouvertes par le projet de loi de programmation pour la recherche, la France met l'innovation au coeur de ses priorités.

Le Concours d’innovation se décline autour de 3 volets complémentaires

  • Le concours i-PhD encourage la vocation entrepreneuriale des jeunes chercheurs (volet amont du concours d'innovation).
  • Le concours i-Lab accompagne la recherche et le développement en vue de la finalisation d'un produit, procédé ou service technologique innovant.
  • Le concours i-Nov encourage les projets de développements portés par des start-up et des PME.

En savoir plus

Le Concours d’innovation, un soutien continu de l’État à l’innovation de rupture

  • Le gouvernement s'est donné pour priorité de faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d'entreprises innovantes, notamment nées des avancées de la recherche de pointe française, à fort contenu technologique, ou favorisant les transitions écologique, énergétique ou alimentaire.
  • Le soutien de l'État, notamment à travers le Grand plan d'investissement et le Fonds pour l'innovation et l'industrie, est un facteur déterminant pour les filières industrielles stratégiques et la marque d'un fort engagement auprès des entreprises, via des financements, une labellisation et une communication renforcée.

logo ademe



logo bpifrance

logo FranceAgrimer

Retour haut de page