Covid-19 : l'enseignement supérieur français mobilisé

Plan de relance : renforcement du prêt étudiant garanti par l'État

Étudiants qui travaillent sur des ordinateurs© M.E.N.E.S.R./PICTURETANK

En cette période de crise sanitaire, le dispositif des prêts étudiants garantis par l'État se renforce massivement. Dans le cadre du Plan de relance, la dotation des prêts garantis par l'État est multipliée par cinq, passant de 4 millions d'euros en 2020 à 20 millions d'euros. Ce soutien budgétaire, s'accompagne d'une hausse du plafond du montant du prêt qui est porté de 15 000 à 20 000 euros. Au total, plus de 50 000 étudiants pourront bénéficier du dispositif, soit sept fois plus qu'en 2020.

Actualité - 1ère publication : 10.05.2021 - Mise à jour : 11.05.2021

50 000 étudiants pourront bénéficier du prêt étudiant garanti par l'État en 2021

→ Dans le cadre du Plan de relance, la dotation des prêts étudiants garantis par l'État a été multipliée par 5 en 2021 et en 2022, soit
20 millions d'euros au total chaque année
(contre 4 millions d'euros en 2020).

Le montant maximum emprunté passe à 20 000 euros (contre
15 000 précédemment).

Plus de 50 000 étudiants pourront bénéficier du dispositif en 2021, soit sept fois plus qu'en 2020.

→ Objectif : répondre à une hausse de la demande des étudiants touchés par la crise sanitaire.



Le prêt étudiant garanti par l'État vise à aider les jeunes de moins de 28 ans n'ayant pas de garant à financer leurs études.


Il permet aux étudiants d'emprunter auprès d'une banque partenaire, sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d'un tiers. Avec la possibilité de rembourser leur emprunt de manière différée.


Ce dispositif est géré par Bpifrance et mis en œuvre par les établissements bancaires partenaires : Société Générale, Crédit Mutuel, CIC, Banques Populaires et Caisses d'Épargne.

L'État se porte garant pour chaque contractant à hauteur de 70 % du montant total du prêt, hors intérêts. Les 30 % restant sont pris en charge par les banques.



Caractéristiques du prêt

  • Sans caution personnelle ni conditions de ressources
  • Pas de garantie parentale ni d'un tiers
  • Montant maximum : 20 000 euros
  • Durée minimale : 2 ans
  • Remboursement en différé possible


Conditions pour bénéficier du prêt

  • Être inscrit dans un établissement en vue de la préparation d'un concours ou d'un diplôme de l'enseignement supérieur français
  • Être âgé de moins de 28 ans
  • Être de nationalité française ou ressortissant de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen, à condition de justifier d'une résidence régulière ininterrompue en France depuis au moins 5 ans au moment à laquelle le prêt a été contracté.


Les remboursements ne peuvent pas être différés au-delà de 10 ans après la date de contraction du prêt

Le remboursement différé peut être prévu à la signature du contrat :

  • dans le cadre d'une franchise partielle : le capital du prêt est à rembourser à la période prévue au contrat, en général à la fin des études (seuls les intérêts sont réglés dans un premier temps),
  • dans le cadre d'une franchise totale : le remboursement du capital et des intérêts se font à la période prévue à la signature du contrat, en général à la fin des études.







infographie prêt étudiant

1ère publication : 10.05.2021 - Mise à jour : 11.05.2021
logo france relance

L'enveloppe pour les prêts étudiants garantis par l'État sera multipliée par cinq en 2021 et en 2022.

Soit 20 M€ chaque année (au lieu de 4 M€).



La rubrique Plan de relance

Prêt étudiant, pour qui ?

  • Le prêt étudiant est ouvert aux étudiants de moins de 28 ans sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d'un tiers.
  • Avec la possibilité de rembourser l'emprunt de manière différée.
  • Montant maximum emprunté : 20 000 euros
Retour haut de page