Accueil >  Enseignement supérieur >  Orientation dans l'enseignement supérieur >  Cordées de la réussite >  Guide méthodologique à destination des têtes de cordées >  2 - Quel est l'intérêt pour un établissement d'enseignement supérieur de s'engager dans une cordée de la réussite ?

2 - Quel est l'intérêt pour un établissement d'enseignement supérieur de s'engager dans une cordée de la réussite ?

2 - Quel est l'intérêt pour un établissement d'enseignement supérieur de s'engager dans une cordée de la réussite ?

1ère publication : 4.04.2021 - Mise à jour : 3.05.2021
2.1 Une mission à part entière pour les établissements d’enseignement supérieur

L'objectif des cordées de la réussite est de permettre à chacun d'accéder à une formation à la hauteur de son ambition et de son potentiel, dans la voie qu'il aura choisie.

Aux côtés des missions de recherche et d'enseignement portées par l'ESR figurent l'orientation des élèves et le développement du territoire. Les cordées s'inscrivent dans la lignée de ces deux missions dans la mesure où elles participent à la diversification nécessaire des viviers de recrutement et à la nécessité de faire connaître l'offre de formation auprès d'un public plus large. Le rayonnement des établissements d'enseignement supérieur passe donc également par le développement de liens étroits avec le tissu éducatif local, qu'il s'agisse des filières générales, technologiques ou professionnelles. 

2.2 Une contribution à la politique d’égalité des chances de l’établissement

Certains établissements d'enseignement supérieur ont développé des politiques d'égalité des chances dans leur recrutement et mis en œuvre des dispositifs d'accompagnement des étudiants dans leur parcours.

À partir de 2021, l'article 37 de la loi de programmation de la recherche permet aux établissements qui le souhaitent de prendre en compte la participation d'un candidat au dispositif des cordées de la réussite dans l'analyse et le classement des dossiers sur la plateforme Parcoursup. Chaque candidat aura préalablement donné son accord pour que cette caractéristique figure dans son dossier.

Le dispositif des Cordées peut ainsi compléter et enrichir les démarches existantes au sein de l'établissement en faveur de politiques d'inclusion : missions égalité femmes-hommes, accompagnement des publics en situation de handicap, etc.

Si le dispositif permet à la tête de cordée de promouvoir et valoriser les formations qu'elle propose, la cordée de la réussite n'est en aucun cas un moyen d'opérer un pré-recrutement des futurs étudiants. L'un des enjeux est en effet de permettre aux élèves bénéficiaires de découvrir l'enseignement supérieur dans sa diversité.

L'implication dans le dispositif peut également constituer une opportunité pour impulser une démarche fédératrice des diverses composantes et services de l'établissement, la cordée de la réussite étant ainsi un élément constitutif du volet orientation du projet d'établissement.



Voir annexe : En savoir plus 2.2 « La valorisation sur Parcoursup de la participation d'un élève à une cordée »

2.3 Une composante de la politique développée en matière de réussite étudiante

L'implication d'un étudiant dans une cordée de la réussite va lui permettre de développer des compétences complémentaires et ce dispositif peut être inscrit dans la démarche pédagogique de l'établissement, via la mise en œuvre par exemple d'une approche par compétences détaillée dans les maquettes d'enseignement.

Le tutorat exercé par un étudiant dans le cadre d'une cordée de la réussite constitue en effet une expérience enrichissante et responsabilisante.

Le dispositif constitue par ailleurs une opportunité pour les établissements de développer la conscience sociale de leurs futurs diplômés en leur permettant d'être immergés dans une réalité sociale, à l'image de la société dans laquelle ils évolueront professionnellement.

L'établissement peut valoriser cet engagement et valider cette compétence dans le parcours des étudiants.

Lorsque la tête de cordée est un lycée doté de CPGE et/ou de STS, outre la valorisation de ces filières sélectives et le renforcement de l'attractivité de l'établissement, la mobilisation de ces élèves constitue une opportunité pour qu'ils s'investissent pleinement dans leur statut d'étudiants. En STS, l'épreuve facultative « engagement étudiant » permet cette valorisation.

Voir annexe : En savoir plus 2.3 « La valorisation de l'engagement étudiants »

2.4 Une contribution à l’ouverture culturelle de l’établissement et à sa stratégie Culture scientifique, technique et industrielle (CSTI)

La participation d'un établissement d'enseignement supérieur au dispositif cordée de la réussite peut également soutenir la politique de ce dernier dans ses missions en matière d'ouverture culturelle, de vulgarisation scientifique et de soutien à la Stratégie Nationale de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (SNCSTI). Élaborée en 2017, celle-ci a pour objectifs :

  • d'« éclairer les citoyens grâce aux acquis de la science et au partage de la démarche scientifique
  • [de] leur donner les moyens de développer et de renforcer leur curiosité, leur ouverture d'esprit, leur esprit critique, et de lutter contre le prêt-à-penser. »



Les publics cibles de la SNCSTI étant les « citoyens les plus éloignés de la science, les jeunes de moins de 18 ans et les jeunes filles », il peut être tout à fait pertinent de croiser les deux démarches au sein de l'établissement, pour construire de nouveaux partenariats sur le territoire, et ainsi renforcer l'ancrage de l'établissement dans ce territoire. Il pourra par ailleurs, dans le cadre de la SNCSTI, obtenir des financements complémentaires.

Voir annexe : En savoir plus 2.4 « La stratégie nationale Culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) »

1ère publication : 4.04.2021 - Mise à jour : 3.05.2021
Retour haut de page