Publié le 22.06.2022

CPES - témoignage d'Alexandre

Transcription textuelle | CPES - témoignage d'Alexandre
Transcription textuelle | CPES - témoignage d'Alexandre

Ce qui a été décisif dans mon choix, c'est que c'était vraiment une licence pluridisciplinaire. Moi j'aime beaucoup l'éco, l'Histoire et les maths et je ne me voyais pas arrêter l'un ou l'autre. Je me voyais pas non plus aller en prépa, parce que j'aime beaucoup avoir du temps à côté, pour m'engager, et c'est pour ça que le CPES c'était pour moi le compromis idéal en fait entre les deux. L'avantage c'est qu'on n'a pas à choisir, parce que quand on arrive en 1ère année ce qui est compliqué c'est qu'on ne sait pas ce qu'on veut faire. On n'a pas assez d'outils en fait pour se spécialiser juste dans une matière. C'est dur par exemple de choisir de faire du droit alors qu on n'a jamais fait, de faire de la socio alors qu'on a vu qu'un aperçu. Là ça permet vraiment d'avoir une vraie introduction en 1ère année puisqu'on ne rentre pas vraiment dans les cours. C'est vraiment de l'introduction à chaque fois en 1ère année, avec de l'épistémologie tout ça donc c'est vraiment top, ça permet de découvrir la matière. Si on se rend compte qu'on n'aime pas la matière, par exemple la socio je me suis rendu compte que c'était pas mon truc alors que j'adorais ça au lycée, ça me permet de l'éliminer et de continuer en éco et en droit, que j'ai pu découvrir du coup. C'est vraiment typique de ce qui est bien en fait au CPES. On est stimulés en fait un peu au quotidien. On a des tas de conférences qui nous sont proposées. On a des conférences qui sont d'ailleurs obligatoires sur le développement durable et sur les enjeux climatiques, ça s'est super bien. On a accès en fait à des bibliothèques, un peu partout, et en fait c'est tout une culture qui nous est offerte et on y est même encouragés par nos professeurs qui nous proposent toujours des références du bibliographiques de qualité. Eux-mêmes souvent ont produit du contenu, des livres, des articles. Vraiment on le voit au quotidien qu'on a on acquiert une grande culture générale.

Alexandre, étudiant en L2 CPES de PSL / Henri-IV, parcours économie, société et droit, raconte son expérience.

En savoir plus