Publié le

12.02.2021

Sommaire

Des moyens inédits pour la recherche : 25 Md€ de plus sur 10 ans

Crédits :
Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

25 Md€  de plus sur 10 ans

Les trajectoires budgétaires inscrites à l'article 2 de la LPR traduisent une augmentation sans précédent des moyens consacrés par l'État au dispositif public de recherche et d'innovation. Ces moyens seront régulièrement actualisés afin de tenir compte de l'évolution du produit intérieur brut annuel et de l'inflation. Le programme 172 "Recherches scientifiques et technologiques pluridisciplinaires" est le principal bénéficiaire de l'effort budgétaire.

 

Que dit la loi ?

L'article 2 planifie une augmentation progressive du budget de la recherche publique sur 10 ans

25 milliards d'euros supplémentaires​​​​

seront investis dans la recherche entre 2021 et 2030, ce qui est sans précédent depuis plusieurs décennies.

Ce montant sera injecté dans la recherche publique par paliers : environ 400 millions en 2021, 800 millions en 2022 puis plus 1 milliard en 2023...

Objectif 2030 : un budget annuel de 20 milliards d'euros par an soit 5 milliards de plus qu'actuellement.

La programmation fait l'objet d'actualisations, au moins tous les trois ans.

Démultiplier les effets de la loi de programmation de la recherche sur la période 2021-2023

- La loi de programmation de la recherche prévoit une augmentation du budget de la recherche par rapport à 2020, de 400 M€ dès 2021, 800 M€ en 2022 et de 1,2 Md€ en 2023.

- Sur cette même période, l'apport conjugué du plan de relance et du PIA 4 aboutira à investir au moins 4,6 Md€ sur un strict périmètre recherche et plus de 6,2 Md€ sur le périmètre élargi de l'ESR.

- Le réinvestissement atteindra (hors immobilier et LPR comprise) 1,85 Md€ en 2021, 2,3 Md€ en 2022 ainsi qu'en 2023.


Enjeu

 

  • Redonner du souffle à un système de recherche affaibli par des décennies de sous-investissement.