Publié le

12.03.2021

Sommaire

L'université de La Réunion rejoint le programme de mobilité virtuelle multilatérale eMobi@Dg2 lancé et dirigé par l'Université Laval (Québec, Canada) et réunissant 9 partenaires français et étrangers

Le projet expérimental de mobilité virtuelle du Consortium eMobi@Dg2 est porté par plusieurs universités du Réseau d'excellence des dirigeantes et dirigeants universitaires en gouvernance et en gestion (Réseau Dg2), qui regroupe 12 universités provenant de 9 pays répartis sur 4 continents et dont le Bureau permanent est à l'Université Laval. Le programme de mobilité virtuelle eMobi@Dg2 permet aux étudiantes et étudiants de vivre des expériences internationales à distance, dans une ou plusieurs universités étrangères membres du Réseau Dg2, tout en poursuivant normalement leur cheminement d'études dans leur université d'attache et en obtenant leur grade de cette université.

Initié en 2015 par l'Université Laval avec la collaboration de l'Université de Bordeaux, le Réseau Dg2 est un réseau universitaire international, francophone et francophile, visant à apporter une réflexion significative aux questions majeures qui concernent l'enseignement supérieur et de la recherche et des réponses innovantes au travers un partage de leurs meilleures pratiques.

Forts du constat selon lequel seulement 2 % des étudiantes et étudiants à l'échelle mondiale peuvent bénéficier d'une expérience de mobilité internationale en présentiel, les partenaires du Réseau Dg2 ont ouvert une réflexion sur les mesures à mettre en place pour accroître ce pourcentage et permettre à un plus grand nombre d'y participer. Cette innovation, développée par le Réseau Dg2 en temps de pandémie, offre de nouvelles possibilités « d'internationalisation chez soi ». Elle survivra très certainement à la crise sanitaire afin de permettre une ouverture interculturelle à ceux et celles qui ne peuvent vivre un projet de mobilité étudiante en présentiel.

Le programme de mobilité virtuelle eMobi@Dg2 est fondé sur un principe de collaboration et de réciprocité. Il est hébergé sur le site de l'Universidad del Rosario et dirigé par le Bureau permanent du Réseau Dg2 à l'Université Laval, en lien avec les directions internationales de chacune des 9 universités signataires : Université Laval, Universidad del Rosario (Colombie), Université Côte d'Azur (France), Université de Strasbourg (France), Université de la Réunion UNESP (Brésil) et Université de Genève (Suisse).

Le programme permet aux étudiants inscrits dans l'une des universités du Consortium de suivre des cours à distance dans une des universités d'accueil partenaires ; les droits de scolarité sont acquittés auprès de l'université d'origine. Chaque université met à disposition un nombre de places dans des cours à distance qu'elle offre pour une session déterminée, en français ou dans la langue du cours (français, anglais, allemand, espagnol ou portugais), et fixe les conditions ou exigences pour recevoir les étudiants(es) participant à l'échange.

À la session d'hiver 2021, 112 cours ont été proposés aux étudiants, dans des domaines aussi variés que l'administration, les sciences et le génie, les enjeux environnementaux, la théologie, la sociologie, la psychologie, les études de genre, la littérature, l'histoire, les sciences politiques et le management sportif. Depuis janvier 2021, 20 étudiantes et étudiants internationaux participent au programme ; un récent sondage indique leur degré élevé de satisfaction face à cette expérience universitaire internationale novatrice.

Contact

Anne-Françoise ZATTARA-GROS