Note d'information de la DGRH
Crédits :
Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

N° 17-02

|Mai 2017

La situation des femmes universitaires dans l’enseignement supérieur en 2015

Féminisation du vivier des universitaires.

Date de parution

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Présentation

En 2015, davantage d’enseignants‐chercheurs hommes que femmes composent la population des universitaires : 63 % contre 37 %. Les femmes constituent 44 % des MCF et 24 % des PR. L’augmentation de la proportion de femmes parmi les MCF et les PR s’est poursuivie au cours des 10 dernières années. Les enseignantes‐chercheuses sont proportionnellement plus nombreuses en Lettres‐Sciences humaines (51 %) qu’en Droit‐Économie‐Gestion (43 %) et qu’en Sciences‐Techniques (28 %). Plus un grade est élevé et moins les femmes sont nombreuses. Deux étapes de la carrière des enseignants‐chercheurs paraissent poser un problème de parité femmes/hommes : relativement peu de femmes obtiennent l’HDR – nécessaire pour la qualification menant au professorat – et peu de femmes candidatent à la PEDR.

Fiche technique

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Langue : Français

Identifiant : NI DGRH 17-02

Date de parution :

Édition : Mai 2017

Type de publication : Revue

Dans la même série