Publié le 06.09.2021

Sommaire

Le Concours i-PhD

Le Concours i-PhD vise à attirer les doctorants et les jeunes docteurs vers la création de start-up et à soutenir les meilleurs travaux de recherche. Il se situe en amont de i-Lab et i-Nov.

i-PhD

A qui s'adresse le concours i-PhD ?

Le concours i-PhD s'adresse aux jeunes chercheurs :

  • en fin de thèse/post-doc (2e année de thèse et jusqu'à 3 ans après)
  • avec un projet de création d'entreprise au stade de maturation ou plus avancé
  • soutenus par un laboratoire : directeur de thèse, directeur de laboratoire
  • avec un projet financé en pré-maturation par une Structure de Transfert de Technologie (STT)
Règlement du concours i-PhD - PDF | 618.38 Ko

Lancement de deux concours pour encourager l'esprit d'entreprendre dans la Deep Tech

i-PhD : promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes chercheurs

  • Le concours i-PhD a été lancé en 2019 par le gouvernement et opéré par Bpifrance.
  • Ce concours, qui se situe en amont le concours i-Lab, est réservé à de jeunes docteurs ou doctorants qui souhaitent créer ou co-créer une start-up Deeptech via un transfert de technologie valorisant des résultats de recherche.

À la clé

  • Un accompagnement personnalisé (mentorat, learning expedition...).
  • Un kit vidéo de promotion du projet.
  • Un accès réservé, sous réserve d’instruction favorable du dossier à une subvention allant jusqu’à 30 000 €, pouvant couvrir jusqu’à 90 % des dépenses éligibles prévisionnelles du projet pour les personnes physiques (70 % pour les personnes morales).

Le concours i-PhD a pour objectif d'accompagner des jeunes docteurs, soutenus par un laboratoire public de recherche, accompagnés par une structure de transfert de technologie, dans le but de valoriser un projet pouvant conduire à la création d'une start-up deep tech.

 

Accélérer les projets de création d'entreprises des jeunes chercheurs

Le concours i-PhD vise à :

  • Attirer de jeunes docteurs vers la création de start-up construites à partir d'un projet innovant à haut potentiel de valorisation, en lien avec leur thèse ;
  • Renforcer les dispositifs de maturation et de financement dédiés aux start-up deeptech, connecter les projets aux partenaires de valorisation (SATT, filiales des organismes de recherche, etc.), associer les start-up aux nouveaux outils de financement ;
  • Intégrer les jeunes docteurs lauréats au sein d'un programme d'accompagnement et de formation à l'entrepreneuriat sur un cycle d'une année (accompagnement i-PhD) ;
  • Renforcer leur visibilité auprès de leur écosystème et de leurs établissements d'origine pour développer la culture de l'entrepreneuriat au sein même de leurs laboratoires.

3e édition d'i-PhD : 36 lauréats dont 10 grands prix

Je suis Maxime Hallot, je suis lauréat d'i-PhD. Donc l'objectif aujourd'hui que je développe, ça va être la fabrication de composants pour le stockage de l'énergie, donc principalement pour objets connectés. Je suis Diane-Laure Pagès, co-fondatrice de la start-up ORAKL. Nous développons des tests de médicaments sur des organoïdes qui sont des avatars biologiques des tumeurs des patients atteints de cancer, qui ont démontré une exceptionnelle capacité de prédiction des réponses des patients à différents traitements. Je suis Francesco Manegatti porteur du projet NCODIN qui a pour vocation de révolutionner la technologie de l'information avec le développement de puces nanophotoniques qui utilisent la lumière comme véhicule de l'information pour le traitement et la transmission des données à l’intérieur des circuits intégrés de demain. Dans un premier temps, on s'est bien sûr focalisés sur leur projet. Sur ce qu'ils voulaient faire. Leur façon de le présenter. Mais on s'est surtout focalisés sur eux. Leur nature, leur enthousiasme, et je dois dire que c'était un vrai bonheur de lire je dirais toutes ces présentations beaucoup d'enthousiasme et surtout prêts à affronter la compétition. C'est vraiment un rêve que j'ai développé pendant mon doctorat parce que je sentais vraiment le besoin de faire sortir l'activité de recherche du laboratoire, et de vraiment l'exploiter pour faire quelque chose de concret. J'ai choisi de m'investir dans ce projet à la suite de ma thèse en cancérologie, car j'y voyais un moyen de vraiment convertir cette activité de recherche en activité industrielle et au service des patients de demain et d’aujourd’hui. Et la raison de ces activités, c'est un peu par la force des choses, c’est à dire que j'ai été amené durant mes études à travailler sur le stockage de l'énergie. Et petit à petit, je n'avais pas envie de me retrouver avec tout ce que j'ai développé durant mes travaux de thèse sur un prototype tiroir, c’est à dire qui reste dans le laboratoire. J'avais envie de le transférer au monde socioéconomique. Je suis très heureuse d'avoir reçu ce prix i-PhD car il va m'apporter j'espère de la visibilité et du rayonnement de ce projet qui va nous permettre je l’espère, d'obtenir des financements à venir qui vont me permettre de lancer ce projet et de l'industrialiser. J'attends de ce prix premièrement, un petit peu de visibilité, surtout pour le projet qui est le projet HILEORES et également pouvoir bénéficier de toute l'écosystème de BPI et des autres acteurs des "Deep Tech". Pour moi, c'est un prix très important pour le début de mon aventure entrepreneuriale. Ça signifie le début d'une carrière qui, j'espère pourra durer très longtemps. J'ai besoin d’un incubateur. Ça c’est le premier objectif qu’on s’est fixés. J'ai besoin aussi de beaucoup d’argent pour développer un projet avec des enjeux très importants. Aujourd’hui je pense que le premier besoin de cette entreprise va être de lever suffisamment de financements pour se lancer et vraiment concrétiser le projet demain. L'objectif d'ici fin de l'année prochaine, ce serait de pouvoir lever au moins un million d'euros pour pouvoir financer nos activités sur les 24 prochains mois.

  • Chaque lauréat bénéficiera d'un programme d'accompagnement lui permettant d'accélérer son projet (mentorat, accès privilégié à la bourse French Tech avec un seuil d'intervention bonifié, temps forts immersifs et inspirants dans l'écosystème deep tech, outils de promotion pour les Grands Prix).