Sommaire

N° 09

Décembre 2016

Le parcours dans le système universitaire français des étudiants étrangers en mobilité internationale

La France est l’une des cinq principales destinations des étudiants étrangers en mobilité internationale. Plus de 80 % d’entre eux s’y inscrivent à l’université ou dans un établissement assimilé. Grâce au développement des programmes d’échanges internationaux, le nombre d’étudiants étrangers inscrits dans une université  française a doublé en 15 ans mais il est stable depuis 2008.

Date de parution

Télécharger

NI SIES 16.09 - PDF | 1.67 Mo

Présentation

La présente étude examine pendant une durée maximale de huit ans le parcours dans l'enseignement universitaire français d'étudiants étrangers inscrits pour la première fois en 2007. Ils y ont passé en moyenne 2,7 années : près de la moitié en sont sortis diplômés dont un sur deux au niveau Bac + 5 ou plus.

Ces étudiants étrangers affichent en fait des durées d’inscription d’une grande diversité car ils sont nombreux à arriver en France en cours d’études supérieures. La moitié des inscrits à l’université française ne restent qu’une seule année et la plupart la quittent sans diplôme. L’autre moitié suit des parcours variés privilégiant les niveaux master et doctorat.

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Langue :
Français
Identifiant :
NI SIES 16.09
Date de parution :
14/12/2016
Édition :

Décembre 2016