Publié le

25.10.2021

Les activités co-construites de l'IRD avec ses partenaires en Haïti

La coopération scientifique portée par l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et ses partenaires haïtiens, appuyée par le Service de Coopération d'Action Culturelle de l'Ambassade de France et l'Agence Universitaire de la Francophonie en Haïti notamment, s'est intensifiée ces dernières années en géosciences, sciences sociales, agroécologie et santé. Malgré un contexte complexe, l'IRD reste mobilisé au plus près de ses partenaires.

etudiants du master géosciences
Crédits :
Sadrac St Fleur

Étudiants/es du master géosciences-géorisques (UEH) sur le terrain installant des sismomètres dans la semaine qui a suivi le séisme du 14 aout 2021

Les activités co-construites de l'IRD avec ses partenaires haïtiens sont appuyées par des outils de coopération comme les laboratoires Mixtes internationaux (LMI) et les programmes de renforcement des capacités, et aussi au travers de projets de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), de projets européens (EuropAid) et de projets financés par la Banque de la République d'Haïti (BRH) ainsi que par les agences internationales.

Aujourd'hui, plus d´une trentaine de chercheurs de l'IRD appartenant à plus d'une dizaine d'Unités Mixtes de Recherche (UMR) et une vingtaine d´enseignants-chercheurs et une trentaine d´étudiants des principales universités partenaires haïtiennes de l'IRD, développent des projets de recherche et de formation d'intérêts communs.

En 2021, en association avec l'Ecole Normale Supérieure, l'Université Côte d'Azur, l'Université de l'Etat d'Haïti (UEH) et l'université de Quisqueya (UniQ), l'IRD a enrichi son partenariat en le diversifiant avec le renforcement de la thématique des risques sismiques développée dans le cadre de la Jeune Equipe Associée à l'IRD « Unité de Recherche en Géosciences : URGéo » en partenariat avec l'UEH et avec l'appui à création d'une équipe de recherche au sein de l'UniQ dédiée aux changements climatiques « ERC2 ». La mise en commun des forces des deux universités de l'UEH et UniQ a abouti à la création du LMI CARIBACT (Aléas naturels, variabilité climatique et impacts dans le nord caraïbe) en Haïti.

Les membres de ce LMI travaillent d'arrachepied pour comprendre le séisme du 14 Août 2021. Ces efforts communs entre la communauté scientifique haïtienne, et l'IRD sur l'étude des risques sismiques leur confère une visibilité internationale. Au sein de ce même LMI, l'ERC2 et l'IRD ont lancé des projets de recherches pour la compréhension des aléas climatiques à partir d'une approche croisée données-modèles pour une meilleure compréhension des évènements extrêmes qui représentent, en plus des séismes, une menace pour le développement d'Haïti.

Depuis une dizaine d'années, dans le domaine des sciences sociales l'IRD mène en collaboration avec ses partenaires haïtiens des programmes sur les mobilités en relation avec les crises politiques et climatiques respectivement dans le cadre du programme MOPGA (Make Our Planet Great Again) et du LMI MESO (Mobilités, gouvernances dans le bassin mésoaméricain). Récemment l'IRD a créé le LMI ELDORADO (Ecosystem, biological diversity, habitat modifications, and risk of emerging Pathogens and Diseases in Mexico) qui compte sur la participation de l'UniQ.

La thématique de ce LMI entre en résonance avec l'initiative PREZODE (Preventing Zoonotic Disease Emergence), impulsé par le Président français et dont l'IRD est un des membres fondateurs. Cette initiative a accueilli, en Haïti, l'adhésion de l'UniQ en Juillet 2021. Les projets du LMI impliquent également un volet de formation d'étudiants de Master et de Doctorats ciblés, actuellement, sur les risques sismiques, dans le cadre du programme de Géoscience-Géorisques, soutenu par l'IRD depuis la création de la JEAI-IRD URGéo en 2017 et maintenant dans le cadre du LMI CARIBACT et devraient couvrir, à court terme, d'autres thématiques scientifiques appuyées par le programme de bourses Anténor Firmin soutenu par le service culturel de l'ambassade de France et l'Agence Universitaire de la Francophonie en Haïti et l'IRD.

En partenariat avec le ministère de l'agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (MARNDR) d'Haïti et la Banque interaméricaine de développement (BID), l'IRD a réalisé une expertise scientifique collective, rassemblant un comité pluridisciplinaire d'experts scientifiques et professionnels haïtiens et français, sur l'état de la pêche artisanale en Haïti et ses potentialités dans une optique de développement durable dont la parution est prévue fin 2021.

Ces projets de recherche, d'expertise et de formation témoignent de la volonté de l'IRD et ses partenaires haïtiens, même dans des situations de crises, de continuer à dynamiser ce partenariat régional depuis Haïti avec l'appui des bailleurs de fonds (ANR, AFD, BID, BRH, PNUD, etc.).
 

Abdelfettah Sifeddine, représentant de l'IRD pour le Mexique, l'Amérique centrale, Cuba et Haïti

Liens utiles

Contacts

Léonie Roberty
Chargée de mission Amérique latine et Caraïbes
Abdel Sifeddine
Représentant de l’IRD pour le Mexique, l’Amérique centrale, Cuba et Haïti