Publié le

24.08.2021

Sommaire

Rentrée étudiante 2021 : les grandes tendances de l'année

34 000 places de formations créées dans le supérieur à la rentrée 2021, des formations hybrides renforcées, poursuite de la réforme des études de santé, lancement d'un plan national de lutte contre les violences sexuelles et sexistes... À l'occasion de la conférence de presse de rentrée étudiante 2021, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a présenté les grandes tendances de l'année universitaire et a fait le point sur les réformes et chantiers en cours...

La France peut être fière de sa jeunesse, fière de ses étudiants, de leurs efforts, de leur ambition, de leurs engagements. Parce qu'ils sont l'avenir de notre pays mais aussi le présent, le gouvernement en a fait une nouvelle fois sa priorité dans le projet de loi de finances pour 2022 : les moyens du ministère progresseront l'année prochaine de 706 M€ supplémentaires, dont 179 M€ dédiés spécifiquement à l'accompagnement social des étudiants. 

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

 

Zoom sur quelques orientations de la rentrée 2021

  • Reprise en 100 % présentiel.
  • Des équipes de vaccination au plus près des étudiants.
  • Des formations hybrides renforcées.
  • 34 000 places de formations créées dans le supérieur à la rentrée 2021 dont environ 26 000 dans les établissements d'enseignement supérieur, 5 000 en classes de BTS et 2 500 dans les instituts de formation aux soins infirmiers.
  • Poursuite de la réforme des études de santé
  • Accompagnement des étudiants en situation de handicap
  • Prolongation du ticket RU à 1 euro pour tous les étudiants boursiers et les étudiants en situation de précarité.
  • Revalorisation des bourses sur critères sociaux pour la troisième année consécutive.
  • Gel des droits d'inscriptions et gel de l'indexation des loyers en résidence universitaire
  • Déploiement de distributeurs de protections périodiques gratuites.
  • Poursuite du plan tutorat et des référents en cités universitaires.
  • Un plan national de lutte contre les violences sexuelles et sexistes.
  • Maintien du dispositif "Santé Psy Étudiant" et pérennisation sur l'ensemble de l'année universitaire des 80 nouveaux psychologues recrutés dans les SSU

 

2 954 000 étudiants attendus (+ 2,1 % par rapport à 2020 soit + 59 400 étudiants)
1 532 500 étudiants dans les universités
273 800 étudiants en sections de techniciens supérieurs
120 800 étudiants en IUT
84 400 étudiants estimés en classes préparatoires
40 000 étudiants en situation de handicap en 2020

 Infos utiles

Donner aux étudiants les clés du monde de demain : engagement, écologie, Europe

L'engagement étudiant doit être mieux accompagné et mieux reconnu.

Un groupe de travail piloté par Jean Jouzel a été chargé de formuler des propositions pour intégrer dans l'ensemble des formations du supérieur une sensibilisation aux enjeux de la transition écologique et du développement durable. Remise du rapport final d'ici la fin de l'année, puis lancement en 2022 les premières transformations des maquettes pédagogiques.

La présidence française de l'Union européenne en 2022 est une occasion unique de porter de nouvelles initiatives en faveur de la mobilité étudiante, mais aussi des universités européennes, qui sont le laboratoire de la citoyenneté européenne et des universités du futur.

 

Tolérance zéro vis-à-vis des violences sexistes et sexuelles

Lancement d'un plan d'action national contre les violences sexistes et sexuelles autour de 4 axes :

  • la formation massive de la communauté de l'ESR ;
  • l'harmonisation des dispositifs de signalement sur l'ensemble du territoire ;
  • la communication sur les VSS et sur l'existence des dispositifs ;
  • la valorisation des initiatives étudiantes et des personnels.

Voir le guide "Lutter contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ dans l'enseignement supérieur et la recherche", réalisé par le MESRI, afin d'accompagner les personnels et les étudiants dans la lutte contre les LGBTphobies.

 

Revalorisation des bourses sur critères sociaux

  • Pour la troisième année consécutive, les bourses sur critères sociaux sont revalorisées de +1 % pour l'année universitaire 2021-2022.
  • Depuis 2019, les bourses sur critères sociaux ont été revalorisées de 3,3 %.
  • Près de 30 000 boursiers supplémentaires entre l'année universitaire 2019-2020 et 2020-2021. Cette revalorisation vient s'ajouter à une hausse de près de 600 millions d'euros du budget de la vie étudiante depuis 2017.
+ 179 M€ en 2022 Améliorer les conditions de vie des étudiants
+ 66 M€ en 2022 Accompagner les étudiants dans leur réussite
+ 1 % de revalorisation des bourses sur critères sociaux à la rentrée 2021

En savoir plus : Revalorisation des bourses sur critères sociaux pour l'année universitaire 2021-2022

 

Campus connecté

  • Le Programme d'investissements d'avenir (PIA) a permis la labellisation de 89 Campus connectés dont 66 dans les territoires ruraux, répartis sur l'ensemble du territoire métropolitain et ultramarin.
  • Les Campus connectés sont des lieux d'études labellisés par l'État où les jeunes peuvent suivre, près de chez eux, des formations à distance auxquelles ils se sont inscrits auprès d'une université de proximité. Objectif : favoriser la poursuite d'études.

 Voir aussi : les campus connectés sur etudiant.gouv.fr 

 

    Poursuite de la réforme des études de santé

    Préparation de la réforme de l'accès au 3e cycle des études de médecine

    • La réforme du 2e cycle des études de médecine et de l'accès au 3e cycle est basée sur une stratégie pédagogique rénovée. Elle modifie l'accès au 3e cycle des études de médecine en organisant une nouvelle procédure d'admission et d'affectation dans une spécialité et une subdivision territoriale.
    • Objectif : améliorer l'adéquation entre les aptitudes et les aspirations professionnelles des étudiants afin de réduire l'insatisfaction ressentie par un certain nombre d'entre eux à l'issue de leur choix de spécialité de 3e cycle.
    •  Ces nouvelles dispositions s'appliquent aux étudiants qui entrent en première année du 2e cycle des études de médecine à la rentrée universitaire 2021 (pour un accès au 3e cycle à la rentrée 2024).

     

     

     

     

    Parcoursup

    • Parcoursup intègre désormais plus de 20 000 formations dont 6 000 en apprentissage et son fonctionnement a encore une fois contribué à accompagner chaque candidat inscrit sur la plateforme
    • Parcoursup, c'est une meilleure place faite aux boursiers dans les BUT, les STS et les CPGE. C'est plus de mobilité académique et notamment pour les étudiants boursiers
    • La loi orientation et réussite des étudiants (ORE), comme Parcoursup se sont imposés comme des leviers efficaces pour massifier l'enseignement supérieur et le démocratiser en diversifiant les publics et en améliorant la réussite de tous en licence

     

    Le Plan de relance au service de la réussite étudiante

    • Des bâtiments plus confortables et plus sobres en énergie : + 1,3 Md€ consacrés à 1 054 projets de rénovation thermique des bâtiments de l'ESR
    • Mieux accueillir et mieux former aux métiers de demain : + 180 M€
    • Accompagner les étudiants dans leurs projets d'études : + 32 M€

    Voir aussi : Plan de relance