Égalité et lutte contre les discriminations

Le réseau des référents racisme et antisémitisme de l'enseignement supérieur et de la recherche

Journée des référents "racisme et antisémitisme" de l'ESR

le Réseau de référents « racisme-antisémitisme » dans les établissements d'enseignement supérieur et de recherche a été mis en place dans le cadre du plan « Grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République » de 2015. Il compte aujourd'hui plus de 140 personnes ressources au sein des établissements pour informer, prévenir et traiter le racisme et l'antisémitisme.

Article - 1ère publication : 14.08.2019 - Mise à jour : 12.11.2019

Le Réseau des référents racisme et antisémitisme

Comme le détaille chaque année le rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH), le racisme et l'antisémitisme s'expriment dans la rue, sur les murs des lieux de culte, sur les réseaux sociaux et dans les forums de discussion. L'Enseignement supérieur n'est pas épargné par le racisme et l'antisémitisme sous toutes ces formes : injures, des intimidations, tags, discriminations, etc.
 

Pour répondre à ces défis, le Réseau de référents « racisme-antisémitisme » dans les établissements d'enseignement supérieur  et de recherche a été mis en place dans le cadre du plan « Grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République » de 2015. Ces référents sont des personnes ressources et des interlocuteurs pour les étudiants, enseignants et personnels. Ils font remonter les informations, notamment en cas d'incident, animent la semaine d'éducation et d'action contre le racisme et l'antisémitisme et développent des partenariats avec  des associations, institutions, musées et mémoriaux. En 2019, le réseau compte plus de 140 membres (enseignants chercheurs, administratifs) dans des universités, grandes écoles et Etablissement public à caractère scientifique et technologique.
 

Le plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme (2018-2020), présenté par le Premier ministre le 19 mars 2018 prévoit de renforcer le réseau des référents racisme‑antisémitisme dans les établissements d'enseignement supérieur.

Le Ministère de l'Enseignement  supérieur et de la recherche engage alors une série de mesures en faveur du réseau des référents racisme et antisémitisme.

Des réunions nationales

L'animation et le développement du réseau passe par des réunions nationales, organisées par le Ministère avec la Conférence des présidents d'universités. Ces journées se déroulent une à deux fois par an depuis 2016.

Journée du 6 juin 2019

Un nouveau séminaire des référents s'est tenu le 6 juin 2019 au matin. Il a porté sur les moyens de lutter contre les contenus haineux sur les réseaux sociaux, en présence de la Ministre Frédérique Vidal et la députée Laetitia Avia, députée déposant la proposition de loi visant à lutter contre la haine en ligne.

 

La journée des référents du 5 juin 2018

Cette journéea rassemblé une centaine de participants au Ministère, à Paris. Cet événement portait notamment sur la formation et la prévention contre la haine en ligne, priorité du plan interministériel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme (PILCRA) 2018 - 2020, présenté le 19 mars 2018 par le premier ministre.  Des représentants de la plateforme PHAROS du Ministère de l'Intérieur, des membres de la DILCRAH, des chercheuses et chercheurs ainsi que des membres du Think Tank Seriously ont fait des présentations et échangé avec les référentes et référents. Quatre ateliers de formation, animés par des chercheurs et enseignants, ont porté sur des échanges de bonnes pratiques et des retours d'expérience :
 

  • Comment évaluer les discriminations dans un établissement
  • Le réfèrent et les partenaires institutionnels
  •  Agir face à un incident raciste ou antisémite, une polémique ou des intimidations : échange de bonnes pratiques
  •  Sensibiliser les étudiants à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.


Gérald Bronner, professeur de sociologie, a donné une conférence sur le thème « L'hypervisibilité de la haine contemporaine ».

Les présentations juridiques, la table-ronde, la conférence de clôture et le discours de la ministre, Frédérique Vidal, sont disponibles en ligne sur le site Canal U.

Face à la multiplication des incidents à l'automne 2018, le Ministère a organisé le 12 décembre 2018 une demi-journée avec les référents afin de partager un diagnostic sur la situation dans les établissements et préparer la semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme du printemps 2019.

Avec le soutien de la DILCRAH et en partenariat avec le MESRI, les référents ont organisé de nombreux évènements (conférences, visites de musées et lieux de mémoire, exposition, représentations théâtrales) dans les établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche lors de la semaine du 21 mars 2019.

1ère publication : 14.08.2019 - Mise à jour : 12.11.2019

ADOPTION D’UNE LOI CONTRE LA HAINE EN LIGNE

L'Assemblée a adopté le 9 juillet 2019 la proposition de loi « visant à lutter contre les contenus haineux sur Internet », qui renforce substantiellement les obligations des grandes plateformes.

Parmi les principales mesures, figurent :

  • la fixation d'un délai de 24h pour retirer les contenus haineux,
  • la mise en place d'un mode de signalement uniforme des contenus haineux sur les plus grandes plateformes,
  • des obligations de transparence renforcées,
  • un meilleur accompagnement des victimes,
  • un dispositif de mesure des discours de haine
  • une intensification des campagnes de prévention et de sensibilisation ciblant les jeunes,
  • une procédure permettant de bloquer les sites manifestement haineux
  • une instance de dialogue impliquant toutes les parties prenantes.

Laetitia Avia, députée du 8ème arrondissement de Paris, porteuse de cette proposition de loi, est intervenue auprès des référents racisme anti-sémitismes de l'ESRI sur le site Descartes, avec Frédérique Vidal, dans l'amphithéâtre Poincaré le 6 juin 2019 , précisant qu'elle était à leur disposition dans leur démarche et leur lutte contre toutes les discriminations dans les établissements de l'ESRI.


Texte de la loi

Racisme, antisémitisme : comment agir dans l'enseignement supérieur

Ce document vise à accompagner les référents dans la prévention et le traitement des phénomènes racistes, antisémites et dicriminatoire. Il a été conçu par le M.E.S.R.I., la Conférence des présidents d'université, la Conférence des grandes écoles, la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs et la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, avec la collaboration de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, le Défenseur des droits et l'Association française des managers de la diversité.
 

Racisme, antisémitisme : comment agir dans l'Enseignement supérieur

Retour haut de page