Accueil >  Enseignement supérieur >  Étudiants en situation de handicap

Étudiants en situation de handicap

Les outils de professionnalisation de l'accompagnement des étudiants

Etudiants

Le MESRI oeuvre au développement d'un plan d'action pour renforcer la professionnalisation des acteurs. Celui-ci passe notamment par la réalisation d'outils élaborés en concertation avec les établissements, les acteurs du champ du handicap et les associations de professionnels.

Article - 1ère publication : 8.11.2019 - Mise à jour : 19.11.2019

Guide de l'accompagnement de l'étudiant handicapé à l'université

Le guide de l'accompagnement de l'étudiant handicapé à l'université élaboré par la C.P.U. contextualise cet accompagnement en présentant les cadres historique, politique et juridique. Il expose les éléments favorisant une optimisation de l'accompagnement : existence d'un dispositif handicap, d'une équipe plurielle élaborant le plan d'accompagnement de l'étudiant handicapé (P.A.E.H.), connaissance des situations de handicap, exemples de mesures de compensation.

Enfin, l'accompagnement des étudiants devant d'être global, le guide formule également des recommandations d'accompagnement dans les domaines de l'orientation, de l'insertion professionnelle et de la vie étudiante.

Guide de la C.P.U : Guide de l'accompagnement de l'étudiant handicapé à l'université

Document de collaboration entre les services handicap et les services de santé universitaire

Au sein des établissements d'enseignement supérieur, le référent handicap est en charge de mettre en place l'accueil, l'information et l'accompagnement des étudiants en situation de handicap en assurant la coordination entre les différents acteurs  concernés. A ce titre, il mobilise, au sein de l'équipe plurielle, les professionnels du dispositif handicap, du service de santé, de l'équipe pédagogique... Les expériences des établissements ont permis, en concertation avec les associations des professionnels, de proposer un document déclinant des modalités de collaboration entre les dispositifs handicap et les services de santé afin de faire progresser l'accompagnement des étudiants en situation de handicap.

Document de collaboration entre les services handicap et les services de santé universitaires.
Membres du groupe de travail (2014-2016)

Guide d'aide à l'évaluation des besoins de l'étudiant en situation de handicap

L'analyse des besoins de l'étudiant en situation de handicap est une étape clef et incontournable dans le processus d'accueil et d‘accompagnement. Chaque situation étudiante doit être considérée comme unique de par le vécu, la personnalité, le contexte de vie de la personne et en fonction du type et du niveau de la formation choisie. réalisée par l'équipe plurielle et avec l'étudiant, un PAEH lui est proposé. Il peut comporter des aides humaines, des aides techniques ainsi que des aménagements de parcours.

Guide d'aide à l'évaluaton des besoins de l'étudiant en situation de handicap
Annexe du guide

 
Adaptation du guide d'aide à l'évaluation des besoins pour les étudiants présentant des troubles du spectre de l'autisme (TSA)

Les effectifs des étudiants présentant des TSA ont fortement progressé au cours des dernières années : + 40% par an depuis 2016, première année de leur recensement. Ils sont 863 recensés en 2018.

On trouve des particularités communes parmi ces étudiants mais leurs manifestations et leur intensité peuvent être très variables d'une personne à l'autre et selon l'environnement. La composition de l'équipe plurielle en charge du suivi de ces étudiants est souvent adaptée aux particularités de ces étudiants (2017 : 90% des établissements mobilisent, au sein des équipes plurielles pour les étudiants avec des TSA, des partenaires spécifiques : famille, CRA, EMS, association spécialisée...). De même, l'étape d'analyse des besoins peut nécessiter une adaptation.
 

LES TROUBLES DU SPECTRE DE L'AUTISME

L'autisme et les troubles apparentés forment un ensemble de syndromes regroupés sous le terme de Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA, pour aller plus loin***). Ces troubles, plus ou moins sévères et précoces se caractérisent notamment par des troubles, altérations :

- Des modalités de communication
Les personnes présentant des TSA ont des difficultés persistantes sur le plan de la communication et des interactions sociales, dans la réciprocité socio émotionnelle, pour prendre des initiatives, participer à une conversation, partager des avis, des émotions. Elles ont des altérations de la communication non verbale, des difficultés dans la coordination des moyens de communication verbaux et non verbaux de manière adaptée au contexte ce qui les conduisent à avoir des difficultés à adapter leurs comportements aux différents contextes.

- De la cohérence centrale
Lorsqu'elles sont en possession d'un ensemble d'informations indépendantes, diverses, les personnes présentant des TSA ont des difficultés à mettre en œuvre les mécanismes pour les regrouper en une théorie cohérente, qui a un sens notamment pour développer son action.

- Des fonctions exécutives
Les personnes présentant des TSA ont des altérations des capacités nécessaires à une personne pour s'adapter à des situations non routinières, s'organiser, vérifier, réajuster... par exemple pour concevoir et mettre en oeuvre des séquences planifiées d'actions intentionnelles, à maintenir leur attention, à persévérer dans une tâche, un objectif.

- De la théorie de l'esprit :
Les personnes présentant des TSA ont d'importantes difficultés à comprendre l'état d'esprit des personnes, leurs émotions, leurs sentiments, leurs croyances et leurs pensées. Elles n'arrivent pas à se représenter les états mentaux que d'autres peuvent avoir dans diverses situations.

Les personnes présentant des TSA ont des intérêts restreints, limités ou atypiques quant à l'intensité et au type d'intérêt.
Elles ont des particularités sensorielles relatives au traitement de l'information sensorielle de tous les systèmes sensoriels (visuel, auditif, tactile, olfactif, gustatif, proprioception, vestibulaire).
En fonction des personnes, de leur environnement et des accompagnements mis en place, les conséquences de ces troubles sur la réalisation de leurs activités et leur participation sociale sont variables.

  *** Pour aller plus loin :
https://handicap.gouv.fr/autisme-et-troubles-du-neuro-developpement/

https://www.cnsa.fr/documentation/cnsa-dta-2016_web.pdf

Lien vers version adaptée du guide pour TSA (à venir)

Accompagnements répondant aux difficultés rencontrées par les étudiants avec des TSA

Pour accompagner les étudiants présentant des TSA, les établissements ont mobilisé les dispositifs et modalités d'accompagnement mis en œuvre pour tous les étudiants en situation de handicap tout en les adaptant à leurs spécificités.

En 2018, l'enquête de recensement menée par la DGESIP révèle que 93% des étudiants présentant des TSA bénéficient d'un PAEH (85 % pour l'ensemble des étudiants en situation de handicap). En comparaison avec les PAEH établis pour d'autres étudiants, les PAEH définis pour les étudiants présentant des TSA comportent notamment :

  • 2 fois plus d'accompagnement humain en moyenne,
  • un suivi flexible et régulier par le dispositif handicap qui constitue d'ailleurs un des éléments phares des plans d'accompagnement de ces étudiants : l'étudiant est suivi tout au long de l'année par une même personne du dispositif d'accompagnement de l'établissement dénommé tuteur, correspondant... Dans plusieurs établissements, le choix a néanmoins été fait de former un des étudiants du groupe auquel l'étudiant appartient et auprès duquel il se sent en confiance, celui-ci faisant le lien entre l'étudiant et le dispositif handicap, les autres étudiants, les enseignants...


Un groupe de travail mobilisé par la DGESIP a réuni des référents handicap d'établissement, des médecins, des enseignants-chercheurs et des représentants d'associations de professionnels et de particuliers. Ce groupe a recensé dans un vademecum :

  • les difficultés vécues par des étudiants présentant des TSA au cours de leur parcours (enseignements, évaluations, vie étudiante),
  • les démarches mises en œuvre pour co-construire une réponse
  • et les impacts des modalités d'accompagnement proposées.
1ère publication : 8.11.2019 - Mise à jour : 19.11.2019
Retour haut de page