Accueil >  Recherche

Recherche

6e conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Fonds mondial 3

La France accueille, pour la première fois, la 6e conférence de reconstitution du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, les 9 et 10 octobre 2019, à Lyon. A cette occasion, les donateurs annoncent la contribution qu'ils apporteront au Fonds pour la période 2020-2022.

Actualité - Publication : 10.10.2019

"Dans la décennie à venir, la recherche pour lutter contre les épidémies sera cruciale pour trois raisons principales : premièrement parce que les épidémies et les microbes changent, ensuite parce qu'il manquera encore de vaccins, et enfin parce que les populations cibles et leur environnement évoluent constamment.", souligne Frédérique Vidal dans le cadre de la 6e conférence de reconstitution du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui de tient à Lyon les 9 et 10 octobre.

Depuis sa création, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a sauvé 32 millions de vies et, chaque année, il intervient dans une centaine de pays dans le monde. Il apporte, à grand échelle, des traitements, des outils de prévention et de diagnostic nécessaires pour traiter les maladies.


Face au risque que ces épidémies reprennent leur flambée, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme organise une conférence de reconstitution de ses ressources financières tous les 3 ans. À cette occasion, tous ses donateurs publics et privés annoncent leur promesse de dons.


Les dons collectés servent ensuite à financer directement des programmes de prévention et de lutte contre les trois grandes pandémies - sida, tuberculose et paludisme - qui tuent près de 2,8 millions de personnes chaque année.



Créé en 2002, le Fonds  mondial finance des programmes locaux dans une centaine de pays. Il a permis de placer 19,9 millions de personnes sous traitement anti-VIH, de tester et traiter 5,3 millions de patients atteints de tuberculose et de distribuer 131 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticide contre le paludisme. Résultat : le taux de décès annuels dus au sida à la tuberculose et au paludisme a baissé de 40%.



Intervention de Frédérique Vidal pour la 6e conférence de reconstitution
du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme



Publication : 10.10.2019
logo fonds mondial

A Lyon, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme va tenter d'ici jeudi 10 octobre de collecter 14 milliards de dollars pour aider à sauver 16 millions de vies, éviter 234 millions d'infections et aider la communauté internationale à en finir avec les trois maladies.

La France, historiquement le deuxième contributeur, a annoncé une augmentation de sa participation de 20 % par rapport à ce qu'elle avait donné il y a trois ans.

Le Fonds mondial

Les trois grandes pandémies - sida, tuberculose et paludisme - tuent près de 2,8 millions de personnes chaque année.

Retour haut de page