Publié le 22.06.2022

CPES - témoignage de Loïs

Transcription textuelle | CPES - témoignage de Loïs
Transcription textuelle | CPES - témoignage de Loïs

A la fin de la terminale je savais vraiment pas ce que je voulais faire et j'avais pas envie de m'engager dans une classe prépa. J'avais peur d'aller en licence parce que j'avais pas d'habitude du travail en fait au lycée. J'avais des bons résultats mais je ne travaillais pas particulièrement, enfin personnellement et c'était un bon entre deux, entre cet aspect prépa et cet aspect licence. C'est un cursus en trois ans donc la 1ère année on est chacun dans un parcours. Moi je suis dans un parcours humanités et on fait une multitude de matières différentes. Moi cette année je fais de l'histoire de l'histoire, des théories des arts, de la philosophie, de la littérature et de la sociologie. En 2e année on ne doit choisir plus que deux de ces matières, ce sera deux majeures, et en 3e année on n'en garde plus qu'une et donc tout au long du cursus on peut découvrir vraiment chacun des enseignements et se spécialiser dans ce qu'on préfère. Les débouchés de la formation sont vraiment multiples, c'est ça qui est vraiment bien. On peut faire ce qu'on veut puisqu'on est sur admission parallèle pour ce qui est des admissions sur concours. Par exemple à l'ENS ou dans les écoles d'ingénieurs, ou les écoles où il y a vraiment des concours, on peut passer en admissibilité parallèle avec nos dossiers ou des admissions sur le dossier dans des masters sélectifs, dans de multiples universités. Moi j'aimerais bien faire un master en politiques publiques et en sciences sociales, je sais pas encore où mais c'est ce qui m'intéresse. Pour ce qui est de la vie étudiante on a un BDE, au CPES, qui nous permet d'avoir vraiment des activités en commun, des soirées, on fait plein de choses. Après c'est vrai que la charge de travail reste vraiment importante donc on n'a pas non plus le temps comme certains étudiants de sortir tout le temps. Il y a vraiment des moments où on travaille beaucoup mais on a quand même le temps de sortir de faire des choses avec avec nos amis et c'est pas que du travail.

Loïs, étudiant en 1ère année du parcours Humanités de PSL / Henri IV, présente ses motivations.

En savoir plus