Note d'information de la DGRH

Sommaire

N° 19-07

|Juillet 2019

La campagne de recrutement et d’affectation des maîtres de conférences et des professeurs des universités ‐ Session 2018

Le nombre des emplois publiés par les établissements diminue depuis 2010. Plus de 9 postes sur 10 sont pourvus. La session synchronisée est privilégiée par les établissements. Plus de 45 000 candidatures déposées. Le concours est la principale modalité
du recrutement des PR et MCF. Près de 40 % des recrutés sont des qualifiés de l’année. Les MCF recrutés majoritairement
au titre de l’article 26‐I‐1. Les PR recrutés essentiellement au titre de l’article 46.1°. La quasi‐totalité des PR sont recrutés
parmi les MCF. Le recrutement des PR par la voie de l’agrégation. Mutation et détachement sont les deux autres modalités de recrutement des enseignants‐chercheurs. La mutation prioritaire représente un quart des mutations. La proportion des postes non pourvus est stable dans le temps.

Date de parution

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Présentation

Le nombre maximum d’emplois d’enseignants‐chercheurs à pourvoir jusqu’au 31 décembre 2018 a été fixé par le ministère à 1 986 : 1 266 emplois de maîtres de conférences (MCF) et 720 emplois de professeurs des universités (PR). Les établissements ont publié 1 850 postes : 1 189 de MCF et 661 de PR. Après une légère hausse en 2016, le nombre de postes publiés par les établissements recule encore. La part des postes publiés « au fil de l’eau » (16 %) progresse de 6 points depuis 2014. Comme les années précédentes, plus de 9 emplois sur 10 sont pourvus. Sur les 224 enseignants‐chercheurs recrutés par mutation, un quart le sont au titre de la mutation prioritaire.

Fiche technique

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ,

Langue : Français

Identifiant : NI DGRH 19-07

Date de parution :

Édition : Juillet 2019

Type de publication : Revue