Sommaire

N° 1

|Janvier 2022

Parcoursup et le nouveau baccalauréat général

Avec la mise en place des enseignements de spécialité, les profils des bacheliers généraux faisant des vœux de poursuite d’études sur Parcoursup sont plus variés. Tout au long de la procédure, les profils des candidats recevant une proposition se diversifient et finalement, les candidats poursuivent leurs études dans une formation en rapport avec leur choix d’enseignement de terminale.

Date de parution

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Ressources

NI SIES 2022-01 - PDF | 296.17 Ko

Présentation

Dans le cadre de la réforme du lycée, les élèves de terminales 2020/2021 ont été les premiers à passer le nouveau baccalauréat général.  Avec la disparition des séries au profit d’un tronc commun et d’enseignements de spécialité, le profil des candidats faisant des vœux de poursuite d’études sur Parcoursup a évolué. Ainsi, les 66 doublettes possibles en terminale ont permis la diversification des profils des candidats. On observe une forte cohérence entre les choix d’enseignements de spécialité effectués en terminale et les vœux formulés par les candidats sur Parcoursup ; et tout au long de la procédure, les profils des candidats recevant une proposition se diversifient. Ce sont le niveau scolaire et la mention obtenue au baccalauréat qui apparaissent comme les facteurs les plus déterminants pour recevoir rapidement une proposition. Finalement, les candidats poursuivent leurs études dans une formation en rapport avec leur choix d’enseignement de terminale, même quand ils avaient choisi de suivre des enseignements de spécialité rares au lycée.

Fiche technique

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Langue : Français

ISSN :2108-4033

Identifiant : NI SIES 2022-01

Date de parution :

Édition : Janvier 2022

Type de publication : Revue