Note d'information de la DGRH

Sommaire

N° 20-07

Septembre 2020

Trajectoire professionnelle des enseignants‐chercheurs recrutés en 2019

Les MCF sont principalement recrutés parmi les post‐doctorants alors que la plupart des PR étaient antérieurement MCF. Moins d’un MCF sur cinq est endo‐recruté. Moins de la moitié des PR sont endo‐recrutés. Les MCF sont recrutés à 34 ans en moyenne. Le recrutement des enseignants-chercheurs tend à se féminiser, mais la parité femme‐homme n’est pas encore atteinte. La proportion d’enseignants-chercheurs étrangers recrutés est de 16 % parmi les MCF, contre 11 % parmi les PR.

Date de parution

Présentation

En 2019, 1 367 universitaires ont été recrutés (hors mutations, détachements et article 46 3°). Les deux tiers des enseignants‐chercheurs recrutés sont des maîtres de conférences (MCF). Les MCF ont principalement été recrutés parmi les post‐doctorants alors que la plupart des professeurs des universités (PR) étaient antérieurement MCF. Respectivement 17 % et 41 % des MCF et des PR ont été endo‐recrutés (contre 18 % et 45 % en 2018). Les MCF sont recrutés à 34 ans en moyenne, contre 46 ans pour les PR.

Malgré la féminisation des recrutements, la parité femme‐homme n’est pas encore atteinte. Par ailleurs, 16 % des MCF recrutés sont étrangers, contre 11 % des PR.

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation,
Direction générale des ressources humaines (DGRH)
Langue :
Français
Identifiant :
NI DGRH 20-07
Date de parution :
01.09.2021
Édition :

Septembre 2020