Accueil >  Enseignement supérieur

Enseignement supérieur

I.E.P. Grenoble : Frédérique Vidal condamne fermement les accusations portées contre deux enseignants de l'établissement

I.E.P. Grenoble

Jeudi 4 mars 2021, les noms de deux enseignants de l'I.E.P. de Grenoble ont été inscrits sur un collage non autorisé à l'entrée de l'établissement accompagnés de propos accusateurs et d'un appel à démission.

Communiqué - Publication : 8.03.2021
Frédérique Vidal

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, condamne fermement ces faits et dénonce ces tentatives de pression et d'intimidation qui viennent troubler les missions de l'établissement.

Les menaces, les injures et les pressions n'ont pas leur place dans l'enseignement supérieur. La ministre rappelle son attachement sans faille à la protection de l'ensemble des enseignants-chercheurs et des agents du ministère, essentielle pour leur permettre de mener à bien sereinement leur mission première : transmettre la connaissance aux étudiants.

La ministre rappelle également que les libertés académiques, le pluralisme de la recherche ainsi que la liberté d'expression telle que définie par la loi doivent être défendues en toutes circonstances dans les établissements d'enseignement supérieur.

En complément de l'enquête judiciaire initiée après le signalement réalisé par l'I.E.P. de Grenoble auprès du Procureur de la République, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation prendra toute sa part afin d'apporter soutien à la direction de l'I.E.P. de Grenoble et protection à ses agents.

Frédérique Vidal diligentera dans les meilleurs délais une mission de l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche afin d'établir les responsabilités de chacun et de contribuer à rétablir la sérénité au sein de cet établissement.

Publication : 8.03.2021
Retour haut de page