Accueil >  Enseignement supérieur

Enseignement supérieur

Classement thématique Shanghai 2021 : 82 établissements français classés dont 41 au moins une fois dans le TOP 100

Etudiantes

A la suite de l'édition 2021 du classement thématique de Shanghai, Frédérique Vidal se félicite des succès rencontrés par les établissements d'enseignement supérieur français : 41 d'entre eux figurent parmi les 100 premières universités dans au moins une thématique lors de cette édition annuelle contre 37 l'an dernier.

Communiqué - 1ère publication : 27.05.2021 - Mise à jour : 28.05.2021
Frédérique Vidal

Ce classement confirme celui de l'an dernier qui avait vu pour la toute première fois les établissements expérimentaux créés à la suite de la loi "Etat au service d'une société de confiance" apparaître dans le classement, notamment les universités Paris Saclay, Paris Sciences et Lettres ainsi que l'Université de Paris ou l'Université Grenoble Alpes.

Sur les 82 établissements classés dans les 54 thématiques que compte ce classement, 41 apparaissent dans au moins un des TOP 100 thématique.

L'université Paris Saclay est ainsi classée parmi les 100 meilleures universités mondiales dans 25 thématiques. Sorbonne Université est classée 19 fois, l'Université Grenoble Alpes 18 fois, Paris Sciences et Lettres 15 fois, l'Université de Paris et l'Université de Montpellier 10 fois.

Parmi les 50 meilleures universités mondiales, le ministère se réjouit de voir reconnus au meilleur niveau international 21 établissements français (+2 par rapport à 2020) : l'Université Paris Saclay est classée dans 11 thématiques différentes, Sorbonne Université 9 fois, Paris Sciences et Lettres, et l'Université Grenoble Alpes sont chacune classées 7 fois et l'Université de Paris 6 fois.

Frédérique Vidal se réjouit tout particulièrement de la confirmation de la performance historique enregistrée par l'Université Paris Saclay qui conserve la 1ère place du classement en mathématiques devant l'université américaine de Princeton, ce qui signe l'excellence française en la matière, Sorbonne Université occupant la 3ème place. L'Université de Montpellier obtient la 3e place mondiale en matière d'écologie et Sorbonne Université la 3e place en océanographie, ce qui témoigne de l'engagement constant de nos universités et de nos enseignants-chercheurs sur les questions environnementales et climatiques.

Le succès enregistré par les universités françaises malgré la crise sanitaire confirme la pertinence de la nouvelle politique de regroupement mise en œuvre par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation depuis 2018 ainsi que l'efficacité des leviers mis à disposition des établissements dans le cadre de la loi du 24 décembre 2020 de programmation de la recherche, cela pour renforcer le potentiel scientifique de nos universités pour le porter au premier plan international.

C'est une immense fierté pour la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et l'ancienne présidente d'Université que je suis de voir l'excellence de nos établissements ainsi reconnue à un niveau international. Ce classement est le fruit de notre travail et de notre engagement depuis 4 ans pour repenser les nouveaux modèles d'universités. La loi de programmation de la recherche contribuera à renforcer davantage cette distinction française. Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

1ère publication : 27.05.2021 - Mise à jour : 28.05.2021
Retour haut de page