Sommaire

N° 03

Avril 2013

Chercheures-chercheurs : des stéréotypes de genre dès les formations

En 2010, la France compte 315 500 chercheurs ou ingénieurs de recherche : 82 000 sont des femmes, 233 500 des hommes. Le nombre de chercheurs femmes progresse depuis 2007, mais moins fortement que celui des hommes. Les chercheures sont plus nombreuses dans les administrations que dans les entreprises. Ce n’est pas le cas des chercheurs hommes.

Date de parution

Télécharger

NI SIES 13.03 - PDF | 3.06 Mo
NI SIES 13.03 - Graphiques - XLS | 1.32 Mo

Présentation

Que ce soit dans les entreprises ou dans les administrations, la présence de femmes dans les équipes de chercheurs varie fortement selon la discipline de recherche. C’est par exemple dans le domaine de la santé (industrie pharmaceutique, Inserm ou Institut Pasteur de Paris) et dans le domaine agricole
(industrie agroalimentaire, INRA) que les femmes sont les plus présentes. À l’inverse, elles sont moins nombreuses dans la construction aéronautique
et spatiale et à l’ONERA.

Ces différences existent dès les filières de formation, à l’université ou dans les écoles d’ingénieurs. Avec 26 % des postes de chercheurs occupés par des femmes, la recherche est moins féminisée en France que dans l'Union européenne.

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Langue :
Français
Identifiant :
NI SIES 13.03
Date de parution :
12/04/2013
Édition :

Avril 2013