Rapport de l'IGESR

Sommaire

N° 2021-218

|Décembre 2021

La formation continue dans la fonction publique hospitalière

La formation professionnelle continue dans la fonction publique hospitalière (FPH) concerne près de 1,1 million d’agents publics et représente 21 % des effectifs de la fonction publique. Les dépenses de la formation continue dans la FPH sont, proportionnellement, parmi les plus élevées de tous les secteurs économiques (environ 860 M€ en 2019).

Date de parution

Ressources

Rapport IGESR 2021-218 - PDF | 6.38 Mo

Présentation

Ce rapport d’inspection générale fait suite à l’accord du 13 juillet 2020 relatif à la fonction publique hospitalière dit du "Ségur de la santé" qui prévoyait l’objectif de renforcement et de sécurisation des compétences des agents, y compris dans une logique d’attractivité des métiers, et le lancement de missions d’états des lieux et de propositions d’ici la fin 2021.

Les recommandations formulées par le rapport visent à améliorer l’attractivité et la fidélisation dans la FPH notamment en posant un engagement de l’État d’une part d’accompagner mieux les études promotionnelles dans les métiers en tension et d’autre part pour que chaque agent bénéficie d’un parcours individuel de développement des compétences.

Parallèlement des propositions sont faites pour que l’État ait davantage les moyens de mettre en œuvre sa politique avec la mise en place d’un observatoire des ressources humaines, des métiers et la formation ou encore en instituant un cadre national d’orientations. De leur côté, les universités sont appelées à jouer un rôle croissant dans la formation continue des personnels hospitaliers. Elles sont d’ores et déjà investies dans l’universitarisation des professions paramédicales et désormais dans la formation des infirmiers dite de pratique avancée (IPA), formations de niveau master 2.