Le Prix Irène Joliot-Curie fête ses 20 ans et récompense cinq chercheuses d’exception

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation adresse ses chaleureuses félicitations aux cinq chercheuses lauréates de la 20e édition du prix Irène Joliot-Curie.

Depuis sa création en 2001, le prix Irène Joliot-Curie œuvre en faveur de la promotion des femmes dans l’univers des sciences et de la technologie. Chaque année, ce prix récompense des parcours exemplaires tant dans la recherche publique que privée.

Pour cette année exceptionnelle, la ministre Frédérique Vidal a également souhaité créer un « Prix spécial de l’Engagement » qui récompense une femme dont les travaux ont contribué de manière significative à la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Les prix sont décernés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, avec le soutien de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies qui en constituent le jury.

Pour cette 20e édition, le jury, présidé par Catherine Cesarsky, membre de l’Académie des sciences, a choisi de récompenser :

  • Julie Grollier, Prix de la « Femme scientifique de l’année »

Physicienne expérimentale, Julie Grollier est directrice de Recherche au CNRS - Unité Mixte de Physique CNRS/Thales, Université Paris-Saclay. Elle est récompensée pour ses travaux de recherche entre physique et intelligence artificielle, qui ont pour objectif de réaliser des puces électroniques « vertes », intelligentes, utiles et à très faible consommation électrique.

Elle recevra une dotation de 40 000 euros.

  • Cécile Charrier, Prix de la « Jeune Femme scientifique »

Docteure en Sciences, Cécile Charrier est cheffe de l’équipe « Développement et Plasticité de la Synapse » à l’Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Elle est récompensée pour ses recherches qui étudient comment de nouveaux gènes, apparus au cours de l’évolution humaine, modifient le développement et la plasticité des synapses (zone de contact fonctionnelle qui s'établit entre deux neurones), étape importante pour mieux comprendre la vulnérabilité du cerveau humain aux maladies et en particulier aux troubles du neuro-développement, afin de mieux soigner les maladies du cerveau.

Elle recevra une dotation de 15 000 euros.

  • Odile Hembise Fanton d’Andon, Prix « Femme, recherche et entreprise »

Docteure en mécanique, présidente cofondatrice et Directrice Générale de la société ACRI-ST, Odile Hembise Fanton d’Andon est récompensée pour ses travaux de recherche sur des outils de simulation destinés à améliorer la connaissance de l’environnement et sa protection.

Elle recevra une dotation de 15 000 euros.

Un Prix spécial de l’engagement créé pour les 20 ans du prix Irène Joliot-Curie

Ces derniers mois, la crise sanitaire a démontré le rôle indispensable de la recherche scientifique dans l’analyse, la compréhension et la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Les chercheurs et chercheuses ont su se montrer à la hauteur des défis imposés par cette crise.

Pour cette raison, et pour marquer le 20e anniversaire du prix, la ministre Frédérique Vidal a souhaité créer un « Prix spécial de l’Engagement » qui récompense une femme dont les travaux dans le domaine de la recherche fondamentale ou appliquée ont contribué de manière remarquable à la lutte contre l’épidémie de COVID-19, notamment en apportant des réponses globales ou spécifiques aux problématiques rencontrées par la France dans le contexte de crise sanitaire.

Du fait de la très grande qualité des dossiers déposés, le jury a décidé d’attribuer ce prix à deux lauréates :

  • Vittoria Colizza, directrice de recherche Inserm, Institut d'épidémiologie et de santé publique Pierre Louis, Equipe SUMO (Maladies transmissibles Surveillance et Modélisation), récompensée pour ses travaux pluridisciplinaires portant sur la caractérisation et la modélisation de la propagation des maladies infectieuses émergentes, notamment la COVID-19.
  • Odile Launay, professeur de médecine, coordinatrice du Centre d'Investigation Clinique Vaccinologie de Cochin Pasteur, récompensée pour son engagement dans la recherche clinique vaccinale sur la COVID-19 et son engagement auprès du grand public.

Les lauréates recevront une dotation de 40 000 euros.