Sommaire

N° 13

Décembre 2017

Les étudiants inscrits dans les université françaises en 2016-2017

Hors IUT, l’augmentation des premières inscriptions est portée par les nouveaux bacheliers généraux. Les femmes sont plus nombreuses à l’université, excepté en cursus doctorat. 

Date de parution

Télécharger

NI SIES 17.13 - PDF | 201.69 Ko

Présentation

En 2016-2017, 1 623 500 étudiants sont inscrits dans les universités de France métropolitaine et des DOM. Ils étaient 1 593 200 en 2015-2016. Les effectifs augmentent de 1,9 %. En particulier, les effectifs sont en hausse en cursus licence (+ 2,8 %) et en cursus master (+ 0,8 %), mais diminuent en cursus doctorat (- 2,3 %). Le nombre de nouveaux bacheliers s’inscrivant à l’université continue à croître (+ 3,1 %) mais les inscriptions parallèles des étudiants de C.P.G.E. expliquent plus de la moitié de cette hausse, qui s’élève à + 1,8 % sans ces inscriptions. Le nombre d’étudiants est également en légère hausse dans les I.U.T. (+0,3 %). Les bacheliers généraux sont toujours plus nombreux dans les disciplines générales (+3,8 % hors inscriptions en C.P.G.E.), le nombre de nouveaux bacheliers technologiques augmente en I.U.T. (+1,8 %) et les bacheliers professionnels se dirigent nettement moins vers l’université (-2,7 %). La part des étudiants étrangers à l’université est stable : ils représentent 14,2 % des inscriptions.

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Langue :
Français
Identifiant :
NI SIES 17.13
Date de parution :
08/01/2018
Édition :

Décembre 2017