Sommaire

N° 01

Février 2013

Les P.M.E., des acteurs méconnus de la recherche en France

En 2010, 11 000 petites et moyennes entreprises (P.M.E.) effectuent pour 4,0 milliards d'euros de travaux de recherche et développement (R&D). Elles opèrent essentiellement pour des activités d'ingénierie, de programmation et de conseil informatique ou encore d'édition de logiciels. 

Date de parution

Télécharger

NI SIES 13.01 - PDF | 563 Ko

Présentation

La moitié des P.M.E. réalisant de la R&D consacre plus de 11 % de leur chiffre d'affaires à leurs travaux internes de recherche, soit un taux bien plus élevé que les grandes entreprises. Ce sont les P.M.E. qui ont le plus contribué à la bonne tenue de l'effort de recherche privée depuis la crise économique et financière de 2008. Elles bénéficient de 2,0 milliards d'euros de soutien public à la R&D en 2010, sous la forme de subventions, de commandes publiques ou d'aides indirectes, dont 1,3 milliards d'euros au titre du crédit impôt recherche (CIR). Alors que les P.M.E. engagent 15 % des dépenses de R&D, elles bénéficient de 25 % du soutien public à la R&D. Dans un contexte économique mondial difficile, les P.M.E. qui mènent des travaux de R&D réalisent 28 % de leur chiffre d'affaires à l'exportation.

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Langue :
Français
Identifiant :
NI SIES 13.01
Date de parution :
18/02/2013
Édition :

Février 2013