Espace presse

Résultats d'admissibilité aux concours enseignants : l'amélioration se confirme

[archive]
Étudiants en cours d'amphi© M.E.S.R./PICTURETANK

Najat Vallaud-Belkacem se félicite des premiers résultats d'admissibilité aux concours d'enseignants, qui confirment l'amélioration du recrutement.

Communiqué - 1ère publication : 4.06.2015 - Mise à jour : 17.11.2020
Najat Vallaud-Belkacem

Les profonds changements introduits depuis 2012 (recréation d'une formation pour les enseignants, rémunération des étudiants en deuxième année de master, mesures annoncées par Najat Vallaud-Belkacem en novembre 2014 pour les écoles de Seine-Saint-Denis), ainsi que la campagne d'information sur le recrutement lancée par la ministre en janvier dernier, peuvent expliquer cette progression. 

Dans le premier degré, l'ensemble des résultats d'admissibilité sont disponibles, à l'exception de ceux du concours exceptionnel de Créteil. Les chiffres sont en nette amélioration par rapport aux années précédentes et devraient permettre de pourvoir l'ensemble des postes ouverts. Le concours exceptionnel de Créteil, dont les résultats seront connus plus tard, y contribuera également. Plus de 11 000 candidats s'y étaient inscrits, pour 500 postes ouverts. 

Cette année, 18 592 candidats sont admissibles aux concours du premier degré pour 11 728 postes ouverts, soit un taux de 1,59 admissibles par poste. En 2013 (2014 est difficilement comparable dans la mesure où deux concours avaient été organisés), ce taux était de 1,46 admissibles par poste ouvert. L'augmentation de ce taux est d'autant plus encourageante que le nombre de postes ouverts aux concours est en forte augmentation (11 728 postes ouverts cette année contre 8 413 postes en 2013). Cela signifie que le nombre de candidats admissibles a progressé plus vite que le nombre de postes ouverts, témoignant de l'attrait du métier d'enseignant. 

Dans le second degré, les résultats d'admissibilité sont encore partiels mais ils confirment également l'amélioration du recrutement, y compris dans les disciplines qui connaissent des difficultés depuis plusieurs années. 

En mathématiques, le nombre d'admissibles est en augmentation, comme pouvait le laisser présager la forte augmentation du nombre d'inscrits au concours (en hausse de 33% par rapport à 2013). 1803 candidats sont admissibles au CAPES pour 1440 postes ouverts (soit 230 de plus qu'en 2013). Le taux d'admissibles par poste est donc en augmentation : 1,25 admissibles par poste contre 1,08 en 2013. 

En lettres modernes, le nombre d'admissibles est également en augmentation avec 1 466 candidats admissibles contre 1 155 en 2013. Le taux d'admissibles par poste demeure constant (1,12 admissibles par poste) alors même que le nombre de postes ouverts aux concours est en augmentation (310 postes de plus qu'en 2013). Cela s'explique par l'augmentation du nombre d'inscrits aux concours qui avait été constatée (413 inscrits supplémentaires par rapport à 2013). 

Enfin, en Anglais, le taux d'admissibles par poste est aussi en hausse (1,21 cette année contre 1,18 en 2013). 1 486 candidats sont admissibles pour 1 225 postes ouverts. Le nombre d'inscrits était en augmentation de 27% par rapport à 2013.

 

1ère publication : 4.06.2015 - Mise à jour : 17.11.2020

Contact presse

Retour haut de page