Conférence ministérielle pour une approche globale de la recherche, de l'innovation et de l'enseignement supérieur

Le 8 mars 2022, une conférence des ministres de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de l’Union européenne s’est tenue à Marseille, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, avec pour objectif d’assurer une approche concertée autour de la coopération internationale des politiques européennes dans ces domaines.

A l’invitation de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, les ministres européens ont échangé au sujet des valeurs et principes clés que l’Union et ses États membres pourraient porter ensemble pour la coopération internationale en matière de recherche, d’innovation et d’enseignement supérieur.

La ministre Frédérique Vidal a notamment eu l’occasion de présenter au nom de la présidence française du Conseil, la "Déclaration de Marseille" relative à la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation. Cette Déclaration énonce neuf valeurs et principes communs aux États membres et à l’Union européenne, comme la liberté de la recherche scientifique, l’éthique et intégrité, ou encore la science ouverte. Il s’agit ainsi d’un cadre pour l’avenir en faveur d’une science juste, ouverte, inclusive, participative, et tournée vers le bien commun, qui constituera la base du dialogue avec les pays tiers.

Les délégations ont soutenu cette initiative et souligné l’importance de s’appuyer sur des valeurs et principes communs pour assurer une coopération internationale dans les domaines de la recherche, de l’innovation, de l’enseignement supérieur, qui soit ouverte, fondée sur la confiance et la réciprocité. Ils ont insisté sur la nécessité d’assurer aux chercheurs, innovateurs et étudiants un environnement propice et sûr à des travaux collaboratifs fructueux, et sur la nécessaire promotion de collaborations équilibrées et réciproques avec les pays tiers. Ses orientations feront par la suite l’objet de travaux au Conseil de l’UE en vue de constituer la base d’un dialogue multilatéral avec les principaux partenaires de l’Union européenne.

Les délégations ont exprimé leur totale solidarité vis-à-vis de l’Ukraine et leur engagement à maintenir l'Union européenne comme un havre de paix pour la liberté de la recherche scientifique et les valeurs démocratiques, en soutenant notamment les établissements d’enseignement supérieur et de recherche par des programmes européens et nationaux, pour accueillir les étudiants, les chercheurs et les universitaires dont la liberté est menacée. La présidence a invité la Commission à soutenir une coordination des actions menées par les États membres en faveur des étudiants, enseignants et chercheurs dont la liberté est en péril dans le contexte actuel.

Contact

Service presse du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR)

0155558200