Note d'information du SIES

Sommaire

N° 1

Janvier 2021

Dépenses de recherche et développement expérimental en France - Résultats détaillés pour 2018 et premières estimations pour 2019

La dépense intérieure de R&D des entreprises progresse de 1,8% en 2018. Les financements publics directs couvrent plus de 8% des activités internes de R&D des entreprises. En 2018, les entreprises allouent 14,0 Md€ dans le cadre de travaux de sous-traitance ou de collaboration de R&D. La dépense intérieure de R&D des administrations augmente de 1,3% et les ressources contractuelles représentent 24% du financement de la R&D des administrations. En 2018, les effectifs de R&D augmentent à la fois dans les administrations et dans les entreprises, en particulier pour les chercheurs (+3,0%).

Date de parution

Télécharger

NI SIES 21.01 - PDF | 537.87 Ko

Présentation

En 2018, la dépense intérieure de recherche et développement expérimental (DIRD) s'établit à 51,8 milliards d'euros (Md€), en hausse de 1,7 % en volume par rapport à 2017. L'augmentation de la DIRD résulte principalement de la progression des dépenses de recherche et développement expérimental (R&D) des entreprises (+1,8 %). Celles des administrations ont aussi progressé, mais plus légèrement (+1,3 %). Les activités de R&D dans les entreprises et les administrations mobilisent 452 970 personnes en équivalent temps plein. L'effort de recherche de la nation, mesuré en rapportant la DIRD au produit intérieur brut (PIB), s'élève à 2,20 % en 2018. Il pourrait légèrement diminuer en 2019 pour atteindre 2,19 %. En effet, la DIRD devrait augmenter (+1,3 % en volume, estimation), mais moins rapidement que le PIB (+1,5 %).

Fiche technique

Éditeur(s) :
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Langue :
Français
Identifiant :
NI SIES 21.01
Date de parution :
19/02/2021
Édition :

Janvier 2021