Rapport de l'IGESR

Sommaire

N° 2021-201

|Décembre 2021

Le projet de faculté de médecine de plein exercice aux Antilles et en Guyane

Une faculté de médecine de plein exercice aux Antilles et en Guyane est attendue de longue date les étudiants et la population. Une mission d’inspection générale recommande aux pouvoirs publics d’approuver ce projet de nature à renforcer l'attractivité des trois territoires concernés, selon les modalités pédagogiques proposées par l’université des Antilles associée à celle de la Guyane, en appelant un accompagnement sur 5 ans au moins.

Date de parution

Éditeur(s) :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Inspection générale des affaires sociales (IGAS)

Ressources

Rapport IGESR 2021-201 - PDF | 6.47 Mo

Présentation

Les conditions de mise en place d’une offre de deuxième cycle des études médicales dans les trois territoires d’Antilles et de Guyane ont fait l’objet d’une mission d’inspection générale.

Le rapport recommande aux deux ministères concernés de répondre positivement à l’ouverture à la rentrée universitaire 2023 d’une telle formation, faisant de l’UFR de médecine de l’université des Antilles associée à celle de Guyane une faculté de médecine de plein exercice.

Le rapport propose également diverses mesures administratives de simplification de la prise en charge des étudiants, que ce soit au niveau de leurs émoluments qu’au niveau du défraiement des voyages que les modalités pédagogiques du projet supposent.

Table des matières

Synthèse

Recommandation de la mission

Rapport

Lettre de mission

Annexes - Documentation Université des Antilles sur le projet de faculté de plein exercice

Liste des personnes rencontrées

Sigles utilisés